Fofana Abdoulaye: la face cachée de la radiation de l’aide de camp de Soro

Pour Mamadou Traoré, la radiation de Fofana Abdoulaye, l’aide de camp de Guillaume Soro, fait partie d’une stratégie de peur mise en place par le RHDP.

Courage à toi cher frère Fofana Abdoulaye. Dans la Sorosphère, depuis quelques années, nous sommes habitués à des limogeages en cascade au point où il n’y a plus de place à Limoges City. Et le prix des terrains est devenu inaccessible.

A travers ta radiation pour, disent-ils, désertion c’est un message qu’ils lancent à tous les sympathisants de Guillaume Soro. S’ils veulent maintenir leurs emplois et leurs postes qu’ils se tiennent loin de lui. Aujourd’hui Guillaume Soro est devenu un pestiféré au point d’être infréquentable.

LIRE AUSSI: « Gbagbo, le champion de l’arnaque au panafricanisme »

Pour protéger nos amis qui occupent de hautes fonctions dans l’administration publique, nous sommes obligés de ne plus les fréquenter. Et ils sont nombreux, très nombreux à avoir une grande sympathie pour Guillaume Soro. Mais pour protéger leurs postes, ils sont obligés de ne pas nous fréquenter nous les Soroistes.

Mais je voudrais profiter de cette occasion pour leur dire merci pour tous les soutiens matériels et financiers qu’ils nous apportent dans le cadre de nos activités politiques.
Demain, nous leur en serons reconnaissants lorsque nous serons au pouvoir. Nous autres ne sommes pas ingrats comme eux.

LIRE AUSSI: « Gbagbo, sous l’influence de Nady Bamba, sa 2è épouse et des radicaux du FPI refuse de recevoir Affi »

Je me souviens qu’hier lorsqu’on a radié de l’armée, précisément de la gendarmerie, un aide de camp de leur mentor qui fut hier notre mentor, pour désertion également parce qu’il était à côté de ce dernier, nous avons dénoncé cela. Nous avons trouvé qu’ils étaient méchants. Djaaaaa, nous ne savions pas qu’ils allaient faire la même chose à notre mentor Guillaume Soro qui leur a permis d’être à leurs postes.

Et pourtant lorsque nous étions prisonniers à l’hôtel du golf, c’est notre frère Fofana qui assurait la sécurité de leur mentor. C’est même lui qui assurait sa sécurité lors de sa prestation de serment à l’hôtel du golf. C’est lui qui est devenu aujourd’hui leur ennemi.
Et quand nous allons dénoncer cet harcèlement, cette persécution quotidienne des Soroistes, on nous accusera de victimisation.

Courage frère Fofana. Le bout du tunnel n’est plus loin.

Personnalités liées avec l’article