Gnamien Konan : « ce n’est pas un parti politique qui va sauver la Côte d’Ivoire »

Gnamien Konan a présenté son projet politique dénommé “la nouvelle Côte d'Ivoire” à ses sympathisants de Sinfra le jeudi 16 juillet 2020.

Pour M. Konan, “ce n'est pas un parti politique, non plus un groupement politique qui va sauver la Côte d'Ivoire, mais c'est plutôt un projet politique, et moi j'en ai un”, expliquant que “la , c'est un Ivoirien, une formation de qualité et un emploi bien rémunéré”. Il dit vouloir mettre les au travail et non offrir un emploi à chaque Ivoirien.

Se fondant sur les richesses dont dispose la Côte d'Ivoire et le dispositif de formation des jeunes, il estime qu'”il faut créer des écoles d'enseignement technique et professionnel, comme par exemple des lycées d'agriculture, des lycées de sport-études dans les régions et ainsi avec leur formation, les jeunes exploiteront nos richesses naturelles pour créer des emplois”.

LIRE AUSSI : Gnamien Konan sur la nouvelle CNI à 5000F: « c'est un racket institutionnalisé »

, né le 9 décembre 1953 à , est un homme politique ivoirien, plusieurs fois ministre de 2012 à 20162. Il a été ministre de la et de la Réforme administrative dans les gouvernements successifs de , Jeannot Kouadio- et Daniel d'avril 2011 à mars 2014 sous la présidence d'. Il a été candidat à l'élection sous la bannière de son parti d'alors, l'Union pour la Côte d'Ivoire ().

Il a été, de 2001 à 2008, directeur général des douanes. Sous sa gouvernance les recettes douanières sont passées de 486 milliards en 2000 à 779 milliards en 2007 dans un contexte de crise militaro-politique qui avait consacré la partition du pays.

Written by Hind Talha

avion

La Tunisie enregistre neuf nouveaux cas de coronavirus, portant le total des cas confirmés de COVID-19 à 1.336 – Actualités 17/07/2020

Lancement à Bondoukou de la phase 2 du projet d’appui à la formation et à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes – Actualité ivoirienne 17/07/2020