Incendie de Notre-Dame de Paris : le « yako » de Ouattara à la France

Alassane Ouattara

Le président ivoirien a adressé un message de soutien au peuple français après l’incendie qui a frappé lundi 15 avril la cathédrale .

La France s’organise pour la reconstruction de la . Une partie de cet édifice religieux chrétien a été ravagée par les flammes le lundi 15 avril 2019.

Un violent incendie a ravagé cette cathédrale gothique vieille de 850 ans et détruit sa flèche et son toit, mais la structure globale de l’édifice, dont ses deux tours, ont été sauvées. Ce monument est considéré comme l’un des exemples les plus délicats de l’architecture gothique française. L’édifice accueillait environ 12 millions de touristes chaque année.

Le président Emmanuel Macron annonce le lancement dès ce 16 avril d’une souscription nationale pour la réhabilitation de Notre-Dame de Paris.

A lire aussi : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : « Je suis disponible à soutenir Kaboré dans sa lutte contre le terroriste au Burkina »

La Côte d’Ivoire, pays ami de la France est bien sûr affligée et a exprimé dès le lendemain de ce drame sa compassion.

Ci-dessous le télégramme du président ivoirien à son homologue français

« Monsieur le président , c’est avec tristesse et consternation que j’ai appris la tragique nouvelle de l’incendie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, symbole de la foi chrétienne classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, survenu le lundi 15 avril 2019. Et qui a occasionné d’importants dégâts matériels ainsi que la destruction de nombreux objets religieux de portée historique. »

« En cette circonstance particulièrement tragique le peuple et le gouvernement ivoirien se joignent à moi pour exprimer, Votre Excellence, au peuple français ému et à l’ensemble des chrétiens notre compassion et notre soutien dans cette douloureuse épreuve. »

« Tout en vous renouvelant le témoignage de ma solidarité, je demeure convaincu que la France avec l’aide de toutes les personnes de bonne volonté pourra rebâtir ce monument emblématique de la ville de Paris, symbole mondiale de la chrétienté. »

« Je vous prie d’agréer Monsieur le Président l’assurance de ma haute considération »

Personnalités liées avec l’article