Inondations au Niger : le gouvernement appelle à la solidarité internationale

Le 10 septembre 2020, le Nigeria a demandé le soutien de la communauté internationale pour venir au secours du fait des inondations.

Selon le bilan officiel, les fortes précipitations enregistrées depuis le début de la saison des pluies en juin ont fait à ce jour 71 morts, près de 33.000 habitations détruites et 35.915 sinistrés dans 714 localités situées dans 48 des 63 départements du . Dans la capitale, , tous les quartiers riverains du fleuve , la principale université publique du pays, le , ainsi que plusieurs quartiers de la périphérie sont inondés.

Le gouvernement « déploie tous les efforts à sa disposition, mais devant l'ampleur du phénomène, nous sommes obligés de faire appel à votre solidarité », a dit M. Rafini lors d'une rencontre à Niamey avec les représentants d'organisations internationales et du corps diplomatique consacrée à ces exceptionnelles.

Il a demandé la solidarité des pays amis et des organisations internationales « pour venir au secours de milliers de populations qui sont dans le stress, qui sont dans le désarroi ». Le chef du gouvernement nigérien a estimé que son pays faisait aujourd'hui face à « trois gros défis : la sécurité, la pandémie, les inondations. Ça pèse lourd. Vraiment, nous disons au secours à nos amis ».

LIRE AUSSI: Adjoumani au personnel de la direction régionale de l'agriculture du Moronou : « vous avez tenu à rencontrer vos collaborateurs qui sont sur le terrain »

Au cours de cette rencontre, des partenaires dont le ont assuré que des mesures étaient déjà prises pour accompagner .

Ce pays d' de l'Ouest est souvent confronté à des inondations dévastatrices pendant la période des pluies (juin-septembre), qui occasionnent dans la plupart des cas d'importants dégâts humains et matériels.

Written by Léo Gustave

Simone Gbagbo à Bonoua : en images l’arrivée de la 2ème vice-présidente du FPI

Le bras de fer FESCI – ENS est lancé : l’année scolaire menacée, voici les raisons