Kandia Camara porte plainte contre Sita Coulibaly : Objectif, noyer la plainte contre Mariame Traoré

Kandia Camara-Sita Coulibaly
Kandia Camara-Sita Coulibaly

, présidente de l’UFPDCI urbaine a été entendue jeudi 14 février 2019 à la brigade de recherches sur plainte de secrétaire générale du Rassemblement des republicains (RDR) et d’Odette Ehui, présidente des femmes du RHDP.

« Elle a été entendue pour présenter sa plainte et quelques questions lui ont été posées par les enquêteurs. A l’occasion, elle a été informée qu’elle-même est l’objet d’une plainte déposée par Mme Kandia Camara et Mme Ehui Agnéro Odette. A cet effet, les enquêteurs lui ont également posé quelques questions relatives à un élément sonore accompagné de la photo de Sita Coulibaly qui a aussi circulé sur les réseaux sociaux dans lequel Kandia Camara était traitée de Guinéenne», a expliqué Me Suy Bi, l’avocat du PDCI-RDA qui accompagnait Sita Coulibaly.

A lire aussi : Sita Coulibaly répond à Mariame Traoré : « Je suis au PDCI depuis 1976, je ne réponds pas aux déclarations de bas étage »

Sans donner une date précise, l’avocat a indiqué que les enquêteurs ont signifié que l’objet de la prochaine rencontre sera la convocation de députée de Tengrela suite à la plainte des femmes du PDCI-RDA. «Les enquêteurs disent vouloir entendre tout le monde dans l’affaire, avant de transmettre leurs résultats au Procureur de la République», a-t-il fait savoir.

Notons que ces convocations font suite à la vidéo de Mariame Traoré qui avait circulé sur les réseaux sociaux samedi 2 février 2019. La députée avait tenu des propos orduriers à l’endroit des femmes du PDCI-RDA et de Sita Coulibaly à cause d’une bande sonore attribuée à cette dernière. Celle-ci a démenti être l’l’auteure de la bande sonore manifestement diffamante. En effet, la voix est différente de celle de Sita Coulibaly.

Roxane Ouattara