Kandia Camara va faire construire 60 000 logements pour les enseignants

Kandia Camara a signé le 20 janvier 2020, un accord pour la construction de 60 000 logements pour les enseignants en Côte d’Ivoire.

Une convention qui permettra aux personnels du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle de disposer de logements à moindre coût, soit en accès direct à la propriété, soit par la location-vente et surtout sans aucun apport initial, signale-t-on.

Dans la mise en œuvre de ce protocole, le ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme aura la charge d’assister la mutuelle des personnels de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (MUPEMENET-CI) pour l’acquisition du foncier et l’obtention de l’Arrêté de Concession Définitive (ACD), d’attribuer à la mutuelle des terrains selon les disponibilités pour la réalisation de tous les programmes immobiliers, d’équiper des voiries et réseaux divers (VRD), d’apporter un appui au choix des opérateurs immobiliers et investisseurs chargés de la construction de ces logements, etc.

LIRE AUSSI : France 24 – Mamadou Touré: « les emplois salariés ne suffisent pas » en Côte d’Ivoire

Le ministère aura également pour rôle d’assurer une bonne communication relativement au projet auprès des adhérents des mutuelles, associations et syndicats pour en assurer leur adhésion, de veiller au prélèvement des loyers à la source afin d’assurer l’équilibre du montage financier des programmes.

La signature de ce protocole a été associée à celle d’un arrêté interministériel, portant création, attributions, organisation et fonctionnement du comité de pilotage du projet immobilier de la (MUPEMENET-CI).

LIRE AUSSI : Kandia Camara: « au RHDP, nous n’allons jamais soutenir un insulteur public »

Pour la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, la réussite de ce projet original et innovant viendra définitivement concrétiser un rêve légitime longtemps caressé. Celui de l’accès des personnels du secteur de l’Education à la propriété immobilière.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’urbanisme, Koné Bruno, a, pour sa part, soutenu que l’accès au logement est un enjeu primordial qui conditionne la cohésion sociale.

LIRE AUSSI : Kandia Camara offre 1 million à la famille de l’élève tuée à Dimbokro

« Loger décemment les enseignants et de façon générale nos populations, contribue à l’amélioration des conditions de vie par la réduction du coût de la vie, par l’épargne indirectement constituée et par la constitution d’un patrimoine », a-t-il fait noter, lors de cette cérémonie tenue à son cabinet au Plateau en présence de plusieurs représentants syndicaux du ministère en charge de l’Education nationale.

Personnalités liées avec l’article