Karaté-Do : Des karatékas de 7 pays à l’école de Senseï Yasunari Ishimi à Abidjan

Me Senseï Yasunari Ishimi
Me Senseï Yasunari Ishimi

Prévu pour se tenir sur deux jours, le stage international de Karaté-Do organisé par la Fédération ivoirienne de karaté-Do et disciplines associées () a ouvert ses portes ce samedi 17 novembre 2018, au palais des sports de Treichville Abidjan.

Une cérémonie haute en couleurs, rehaussée par la présence du grand maître Senseï Yasunari Ishimi, ceinture noire 10ème Dan. C’est un grand coup que vient de frapper la  fikda dirigée par , au terme de la première partie du stage dirigé par Me Senseï Yasunari Ishimi en personne.

De ce fait, il ne cache pas sa satisfaction. « Nous avons été très ravi parce que nous avons sû qu’il y a beaucoup de choses qui nous échappaient au niveau du karaté au plan national. Il y a de petites techniques qui nous échappaient dans les katas que nous faisions. Avec ce stage, nous avons pû corriger certaines lacunes qui vont nous aider pour approfondir nos connaissances et les promulguer aux élèves et donner une meilleure impulsion au karaté ivoirien », a-t-il dit.

Séminaire international de Karaté-Do en présence de Me Senseï Yasunari Ishimi
Séminaire international de Karaté-Do en présence de Me Yasunari Ishimi

Pour secrétaire général du Kikaï du Mali, la joie est immense pour les retrouvailles en famille. Car, ils sont à leur troisième participation. Par ailleurs, il a ajouté que ce stage est une très bonne chose dans la mesure où la discipline est en train de prendre de l’ascension. Aussi, a-t-il plaidé en ces termes : « Nous souhaitons qu’à l’avenir, au lieu que ce soit toujours la Côte d’Ivoire, cela nous fera plaisir si l’on pouvait délocaliser »

En outre, le secrétaire général a marqué sa satisfaction pour l’accueil qui leur a été réservé. « L’accueil a été très chaleureux. Depuis que nous sommes venus, nous sommes en brassage avec tout le monde », a-t-il déclaré. Les pays de la sous-région tels que le Ghana, le Sénégal, le Mali, le Bénin, le Burkina Faso et le Togo prennent part à ce stage qui sûrement leur apportera beaucoup d’expérience.

Prince Beganssou