Côte d’Ivoire: simple défilé de l’indépendance ou démonstration de force avant 2020 ?

Le 59e anniversaire de l’accession de la Côte d’IVoire à l’indépendance a été célébré le 7 août 2019 à Abidjan par un grand défilé militaire.

La Côte d’Ivoire a célébré mercredi le 59e anniversaire de son accession à l’indépendance par une cérémonie de prise d’armes ponctuée par un défilé militaire géant sur le plus grand boulevard de la capitale économique Abidjan.

LIRE AUSSI: Gagnoa: opération “vacances sécurisées 4” lancée

Arrivé à 10h (heure locale et GMT) sur le boulevard Valéry Giscard d’Estaing, le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu les honneurs militaires avant de passer en revue les troupes rassemblées.

Devant un parterre de personnalités triées sur le volet, avec en tête le couple présidentiel ivoirien, et la population massée au bord du boulevard, des détachements militaires, paramilitaires et spéciaux ont défilé dans leur tenue d’apparat sous les musiques des forces armées de Côte d’Ivoire, de la police nationale et de la gendarmerie nationale.

LIRE AUSSI: Indépendance 2019: le Burkina fête avant la Côte d’Ivoire

Après un passage aérien avec des avions de transport tactique et des hélicoptères de combat, le défilé de troupes à pied a été ouvert sous le sceau de la coopération militaire internationale par des forces armées étrangères invitées, notamment un détachement des forces armées de la Guinée, un détachement des forces armées royales du Maroc et un détachement des forces françaises en Côte d’Ivoire.

Puis, tour à tour, des écoles de formation aux métiers des armes, de la police et de la gendarmerie, des bataillons des différentes forces de l’armée, des unités féminines de l’armée, des unités de police et de gendarmerie ainsi que des éléments des Douanes, des Eaux et forêts et du Groupement des sapeurs-pompiers ont défilé dans un mouvement d’ensemble parfaitement exécuté et coordonné, fortement appuyé par les applaudissements nourris des personnalités présentes et du public.

LIRE AUSSI: Alassane Ouattara: « En 8 ans, nous avons tout doubler dans ce pays », même la pauvreté ?

La parade militaire s’est poursuivie par un passage de la police montée et un défilé motorisé avec des motos d’escorte et de protection des personnalités, des véhicules de maintien de l’ordre, des véhicules anti-émeutes, des véhicules d’intervention et de transport de troupes, des véhicules blindés et des engins de défense opérationnelle du territoire.

Après deux heures, le défilé a pris fin avec un saut de parachutistes et le passage très remarqué de la Garde républicaine, marchant à pas lents au son d’une musique chantée en français et dans deux langues nationales faisant l’éloge de la liberté, de la cohésion sociale et de la paix tout en rendant hommage au président Ouattara.

LIRE AUSSI: Prix d’Excellence 2019: les meilleurs agents de Côte d’Ivoire à l’honneur

Ancienne colonie de la France, la Côte d’Ivoire a acquis son indépendance le 7 août 1960.
La célébration de la Fête de l’indépendance se tient pour la deuxième année consécutive sur le boulevard Valéry Giscard d’Estaing, dans la commune de Treichville, pour donner un cachet populaire à la célébration.

Pendant plusieurs décennies, la Fête de l’indépendance a été célébrée sur l’esplanade du palais présidentiel au Plateau, le quartier administratif et des affaires d’Abidjan, sans réelle participation populaire d’abord pour des raisons économiques puis en raison des différentes crises militaro-politiques survenues dans le pays.

Personnalités liées avec l’article