« La musique empêche de bien prier », selon un imam

Selon lui, l’imam la musique profane détourne de la voie divine et de l’islam car Dieu aide les fidèles qui le prient.

L’Imam de la , Elhadj Souleymane Baldé, qui a dirigé, ce mardi 4 juin 2019, la grande prière de la fin du mois de Ramadan, à .

Selon lui, cette attitude les détourne de la voie divine car Dieu aide ses fidèles quand ces derniers le prient, tandis que la musique empêche de bien prier.

A LIRE AUSSI : Alain Lobognon se fait clasher sur la nationalité de Gueye Tara

Dans son sermon, le guide religieux a aussi déconseillé à ses fidèles de recourir au fétichisme comme voie de résolution de leurs problèmes et des sacrifices humains comme moyen d’enrichissement.

Il a enfin formulé des prières de bénédiction pour le pays dont il a demandé à Dieu de le garder des  terroristes, de la guerre et de la pauvreté, réclamé la cohésion et la paix entre les populations et la sagesse pour les hautes personnalités afin de bien diriger la Côte d’Ivoire. La grande du , à Biankouma, a eu lieu, à l’Ecole primaire publique (EPP 1) de la ville.

Personnalités liées avec l’article