Legen Quauphy revient sur la scène, avec le Goly Kpakpa (Goly originel)

Legen Quauphy, promoteur du Goly Kpakpa ou Goly originel

revient sur la scène musicale, après huit ans d’absence, avec le Kpakpa ou originel. La présentation officielle de l’album a été faite, le samedi 17 mars 2018, à Abidjan, par l’artiste et le staff managériale, en présence de plusieurs personnalités, dont Diabo Steck.

Né le 23 septembre 1972 à Zindè, dans la sous-préfecture de , N’Guessan Edouard dit Legen Quauphy, est membre d’une fratrie de dix enfants, dont six sont vivants. Issu d’une famille d’artistes (un père percussionniste, chanteur et sculpteur, une mère chanteuse et danseuse), Legen Quauphy est très vite piqué par le virus de la musique.

C’est à l’école primaire de son village qu’il se fait remarquer par la qualité de sa voix, telle un rossignol qui déchire les classes et enchante ses instituteurs. Au Lycée moderne de Béoumi, il intègre le comité d’animation. Nous sommes en 1983. Par manque de moyens financiers, ses études sont interrompues une année plus tard. Déterminé à poursuivre une voie artistique, il crée son orchestre, qui s’appellera un après ‘’La Puissance 4 de Diéviessou-Zindè’’. Instruments achetés ; deux guitares, une batterie, un amplificateur et un microphone.

Goly Fusion de Béoumi

En 1990, il est le lead vocal de Goli Fusion de Béoumi et participe à ce titre à de , en 1992 où le groupe est finaliste, sans pouvoir arracher le trophée. En 1993, il sort son premier album avec Goli Fusion de Béoumi. Un évènement inattendu va venir noyer la promotion de l’album : le décès du président Félix Houphouët-Boigny. Le groupe se disloque. En 1996, l’artiste sort un album solo, sous la direction artistique du célèbre Marino, de l’ex-groupe Woya. Titre de l’album : Kotokoli (le pire). 30 000 exemplaires sont vendus.

En 2001, il revient sur la scène avec  « Infidélité des femmes (Match nul) volume 1 ». Si l’album est mal vendu en Côte d’Ivoire, il est piraté au Bénin, l’affaire est encore devant le Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida) et le Bureau béninois du droit d’auteur et des droits voisins (Bubedra).

« Le soleil se lève une seule fois et se couche une seule fois dans la même journée .Nous autres, danseurs de Goly, sommes comme les lianes de l’igname précoce : nous ne sommes pas faciles à rompre » (Legen Quauphy)

C’est en 2004, que Legen Quauphy décide de se consacrer entièrement au Goly, ses premières amours. Il veut poursuivre l’œuvre de l’icône N’goran (décédé le 19 mars 1991). Il se consacre à la recherche culturelle pendant trois ans, pour la valorisation de ce riche patrimoine des trois peuples baoulé, gouro et wan. C’est à ce titre qu’il est coopté, en 2007, par l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire pour le concert dénommé « Mois de l’histoire africaine américaine ».

En 2010, il sort son quatrième album, produit par lui-même. Mais « Dieu merci »  connait un mauvais timing, suite à des décès successifs de membres de sa famille et surtout de son manager JBK et surtout la crise postélectorale.

L’artiste lui-même tombe grièvement malade et reste convalescent durant plusieurs mois. En 2012, il rencontre Lucien N’Dri, un amoureux de la musique moderne d’inspiration traditionnelle et surtout de Goly. C’est lui qui soutient l’artiste et le produit. C’est à cette même époque qu’il rencontre des professionnels qui l’encadreront. , qui fait la promotion de compétences culturelles ivoiriennes et plus tard Tagro Manadja, comme manager. De même, deux arrangeurs travaillent sur l’album : Shamy Dollar et Patché. Une équipe solide autour de l’artiste. L’album Goly Kpakpa (Goly originel) peut enfin sortir. Nous sommes le 17 mars 2018.

Goly Kpakpa

Le premier titre Goly Kpakpa rend hommage aux pionniers du Goly, les créateurs, « ceux grâce à qui, nous avons connu cette richesse qu’est le Goly », a précisé Legen lors du cocktail de lancement, à Abidjan.

Gadagla

« Le soleil se lève une seule fois et se couche une seule fois dans la même journée .Nous autres, danseurs de Goly, sommes comme les lianes de l’igname précoce : nous ne sommes pas faciles à rompre », a expliqué Legen.

Détermination

« C’est dans la détermination, mais aussi le courage, la croyance et la foi, que l’on obtient ce que l’on veut ».

Kanguéloan

Interpellation parabolique à l’endroit d’organisateurs de spectacles qui rusent souvent avec les artistes. « Nous, danseurs de Goly avons besoin de boire de l’eau, de de manger, pour mieux danser. Toi qui l’ignores, nous te le rappelons ».

Gnamienkpli yatchi n’têhtchêmi

Oh, mon Dieu, je te prie de pardonner mes offenses au quotidien. Chaque jour, je suis convaincu que je pêche en pensée, en parole et en actions ».

Tchin n’ga sa gnan wô

« C’est dans les difficultés que l’homme peut reconnaitre ses vrais amis ».

Legen Quauphy

L’artiste chante la détresse, ses difficultés face auxquelles, il lui est difficile de trouver des solutions. « Heureusement, une bonne volonté vient me donner une bouffée d’oxygène dans mes souffrances ».

Elvire Ahonon

A lire aussi :

Tiken Jah Fakoly : « Le bilan du RDR est le bilan du PDCI, ils…