Liste électorale 2023 CI : « 26 804 fausses attestations de résidence et de fausses cartes d’électeurs »

Le président de la CEI a présenté ce samedi 20 mai 2023, la liste électorale provisoire de l'opération de révision de la liste électorale.

Coulibaly-Kuibiert Ibrahime a annoncé « 8.016.796 électeurs provisoirement inscrits » lors de cette opération, dont 3.886.425 femmes, soit 48,48% et 4.130.371 hommes, soit 51,52%. Sur le territoire national l'on dénombre 7.917.492 inscrits dont 3.844.781 femmes et 4.072.711 hommes.

La liste électorale provisoire de 2023, précisera-t-il, comprend 8.016.796 électeurs soit une augmentation de 531.714 électeurs, comparée à la liste électorale définitive de 2020 sur laquelle figurent 7 485 082 électeurs.

Il a indiqué qu'au niveau de la diaspora 99.304 électeurs ont été inscrits, dont 41.644 femmes et 57.660 hommes. Les nouvelles demandes d'inscription sur la liste électorale indiquent 715.526 électeurs dont 713.020 sur le territoire national et 2.506 à l'étranger.

LIRE AUSSI: Nuisance sonore : la sonorisation de l'église du Révérend Wilfried Zahui

Les électeurs ayant demandé l'actualisation de leurs données personnelles sont de 390.416 dont 387.688 en Côte-d'Ivoire et 2.728 à l'étranger. Il fera observer que la a constaté une « fraude massive aussi bien sur les attestations de résidence que sur les cartes d'électeurs qui devaient servir à des changements de lieu de vote en ligne ».

LIRE AUSSI : Résultats CAFOP 2023 CI connus ce 20 mai: liste des admis sur men-deco.org

« Ainsi, sur 36 290 demandes de changement de lieu de vote en ligne, seules 9 486 se sont avérées régulières ; 26 804 réalisées au moyen de fausses attestations de résidence et de fausses cartes d'électeurs, ont été rejetées », a-t-il ajouté.

Written by Colombe Blanche

Coulibaly Ibrahim Kuibiert, président de la CEI

Liste électorale 2023 en Côte d’Ivoire: quand « une seule attestation de résidence sert pour un peu plus de 20.000 demandes »

Liste électorale 2023 CI : les internautes en colère réclament le nom de Gbagbo, « la liste n’est pas déjà crédible »