Liste électorale 2023 en Côte d’Ivoire: quand « une seule attestation de résidence sert pour un peu plus de 20.000 demandes »

Coulibaly Ibrahim Kuibiert, président de la CEI
Coulibaly Ibrahim Kuibiert, président de la CEI © Crédit Photo DR

Le président de la CEI, Coulibaly-Kuibiert Ibrahime, a présenté ce samedi 20 mai 2023, la liste électorale provisoire de Côte d'Ivoire.

Le président de la a relevé, par exemple, qu'« une seule attestation de résidence a servi pour un peu plus de 20.000 demandes de changements de lieu de vote au lieu d'une seule. De même, les faussaires ont généré de faux QR-Codes pour produire de fausses cartes d'électeurs et les utiliser pour le recensement en ligne ».

Pour ce qui concerne la radiation des personnes décédées, « nous avons réussi à retirer 53 258 personnes présumées décédées de la liste électorale », a-t-il poursuivi, tout en mentionnant que « ce sont 517 personnes qui ont été radiées pour cause de déchéance des droits civils et politiques ».

Par ailleurs, la CEI a fait remarquer que les autorités compétentes ont déclaré 11.000 personnes déchues de leurs droits civils et civiques. Sur ces 11.000 individus, il y a 517 personnes sorties du listing électoral depuis 2020 dont 133 nouveaux déchues de leurs droits civils et civiques.

LIRE AUSSI: Affaire construction de 1072 maisons pour des réfugiés burkinabè : Venance Konan recadre le parti de Bédié, « qu'auraient voulu nos amis du PDCI ? »

Depuis 2020, l'ancien président ivoirien, , chef du Parti des peuples africains – Côte d'Ivoire (P¨PA-CI) est déchu de ses droits civils et civiques à la suite d'une condamnation dans l'affaire de « braquage de la » lors de la crise postélectorale de 2010-2011.

LIRE AUSSI: Nuisance sonore : la sonorisation de l'église du Révérend Wilfried Zahui

La Commission électorale indépendante (CEI), institution en charge des élections en Côte d'Ivoire, a engagé en 2022 une opération de révision et de mise à jour de la liste électorale. La phase d'enrôlement de ce processus s'est déroulée du 19 novembre au 20 décembre 2022.

Le collège électoral en Côte d'Ivoire est convoqué pour le 2 septembre 2023 en vue des élections municipales et et régionales. Les partis ont 10 jours, du 1er au 10 juin 2023, pour scruter la liste électorale et saisir la CEI pour toute réclamation et tout contentieux.

Written by Christian Binaté

Que cherchent les Sénateurs ivoiriens sur les chantiers de l’État ?

Liste électorale 2023 CI : « 26 804 fausses attestations de résidence et de fausses cartes d’électeurs »