Anomalies sur la liste électorale : la CEI répond aux allégations de Bédié

« La liste électorale 2020 comporte 03 % d'anomalies », ces propos, selon Henri Konan Bédié, venant du président de la CEI ont été démentis.

Un communiqué de la commission électorale indépendante () a été rendu public ce lundi 31 août 2020 pour éclairer l'opinion publique.

Dans une déclaration datée du 28 août 2020, Monsieur BÉDIÉ Konan Aimé Henri, Président du et candidat de ce Parti à l'élection 2020 appelle à un « audit international de la , avant l'élection  ». 

Pour appuyer sa demande, le Président du PDCI ajoute « surtout que le Président de la CEI a avoué que la comporte 03% d'anomalies ». Sans donner les lieux ou circonstances de ce prétendu aveu du Président de la CEI. La dément fermement de telles allégations attribuées à son Président ; celui-ci n'ayant jamais tenu ces propos ni en public, ni en privé avec le Président du PDCI, ni avec un membre quelconque de son parti. 

Au demeurant, le Président du PDCI ne précise pas la nature des anomalies dont il s'agit et encore moins le mécanisme de détermination du taux de 03% dont il fait mention ; ce qui ne permet pas à la CEI de lui apporter les éclaircissements qui conviendraient.

LIRE AUSSI : Ouattara, cadre RHDP tacle Bédié : « dire de laisser la place aux jeunes, cela évite de citer l'article 185 à la place de l'article 183 »

La Commission Electorale Indépendante rappelle que le contentieux ouvert à l'issue de l'affichage de la liste électorale provisoire visait un examen inclusif par tous les électeurs et toutes les autres parties prenantes au processus électoral en cours en vue d'obtenir un fichier électoral propre et fiable.

En tout état de cause, la Commission Electorale Indépendante tient à rassurer les partis ou groupements politiques, les candidats à la de l'élection Présidentielle du 31 octobre, la communauté nationale et internationale que la liste électorale provisoire 2020 est en cours de traitement afin de prendre en compte les décisions du contentieux résultant des réclamations et des observations qui ont été portées à sa connaissance, selon les dispositions légales en vigueur.

Elle réaffirme à toutes et à tous que la liste électorale définitive qui sera arrêtée dans la deuxième quinzaine du mois de septembre 2020 sera des plus crédibles.

La Commission Electorale Indépendante souligne par ailleurs, que la période de réception des dossiers de candidature à l'élection du Président de la République du 31 octobre prend fin ce lundi 31 août 2020 à minuit.

Fait à , le 31 août 2020

Pour la Commission Electorale Indépendante

Le Service Communication

Le Cardinal Kutwa à Ouattara : « à quoi servirait une boussole qui indique un jour le Nord et un autre jour le Sud selon les lunettes que l’on porte ? »

Vincent Toh Bi, ex-préfet d’Abidjan, candidat à la présidentielle d’octobre ?