Localités électrifiées, eau potable aux populations… : Voici les réalisations de Ouattara en 2019

Ouattara a procédé en 2019 à la réalisation investissements réalisés pour la réhabilitation et l’extension des infrastructures économiques et sociales.

Déployé au début de l’année 2019, le Programme Social du Gouvernement affichait, 30 septembre 2019, un financement mobilisé et disponible pour l’année budgétaire 2019, de 368,3 milliards de francs CFA.

Le gouvernement sur tous les fronts pour offrir l’eau potable aux populations

Dans le cadre du Programme social du gouvernement (PSGouv 2019-2020), le gouvernement ivoirien a été, durant l’année 2019, sur tous les fronts pour offrir de l’eau potable aux populations avec le programme de réparation des 21.000 pompes à motricité humaine et la livraison de 21 châteaux d’eau dans divers localité du pays.

Le programme de réparation des 21.000 pompes d’un coût de 15 milliards de francs CFA aura un impact sur 11 millions de personnes en milieu rural.

LIRE AUSSI : Présidentielle 2020 : Nialé Kaba promet la victoire du RHDP dès le 1er tour

Il s’est agi, au cours du projet, de procéder à un état des lieux des ouvrages hydrauliques en milieu rural, de réparer ou remplacer à neuf les pompes en panne, d’assurer la maintenance de tout le parc pendant la durée du projet (2019-2021), de faire des analyses physico-chimiques et bactériologiques de l’eau des forages et faire la mobilisation sociale.

Concernant les 21 châteaux d’eau pour un coût de 29 milliards de francs CFA, ce sont les localités de Tafiré, de Bonikro (Djékanou), Ahougnanssou Allahou (Tiébissou), Kondrokro Djassanou (Didiévi), Niandégué, Vonkoro, Ondefidouo, Panzarani, Youndouo (Bouna), Bédiala, Luenoufla (Daloa) Belleville (Zoukougbeu) Bonoufla et Setifla (Vavoua), N’Gokro (Alépé) Foro-Torkaha-Kenifonkaha (Korhogo) Douasso (Boundiali) Pogo (Ferkessédougou), Kamassella (Touba), Nofou (Dimbokro), Sassako Begnini (Jacqueville) qui ont bénéficié de ce projet.

LIRE AUSSI : Budget 2019 Côte d’ivoire: ces 5 constats qui font peur

A Abobo également, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a lancé les travaux de construction d’un château d’eau de 5000 m3 à Abobo Avocatier, du renouvellement, l’extension de réseau et branchements et de la réhabilitation du château d’eau existant pour un coût global de 14,615 milliards de francs CFA.

De nombreuses localités électrifiées dans le cadre du programme spécial du gouvernement

Le programme spécial du gouvernement vise à électrifier toutes les localités de plus 500 habitants avant fin 2020. Le projet a connu un coup d’accélérateur au deuxième semestre 2019 au cours duquel plusieurs dizaines de localités ont été mises sous tension. Il s’agit, entre autres, des départements de Dabakala, d’Adiaké, d’Abengourou, de Tafiré de Ferkessédougou, de Madinani, de Bocanda, de Zuénoula, de M’bahiakro, de Guiglo, de Kouto, d’Issia, de Bouna, etc.

Le président de la République, Alassane Ouattara, a également procédé, le 27 septembre 2019 à Dabakala, à la mise en service du poste 225/33 KV dans le cadre du Projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique de Côte d’Ivoire (PRODERCI).

LIRE AUSSI: Laurent Tchagba à Gon Coulibaly: « Que Dieu vous inspire »

Le Projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique de Côte d’Ivoire (PRODERCI), d’un coût de 460 milliards francs CFA, et lancé en 2018, a pour objectif la construction de 11 nouveaux postes haute tension, la réhabilitation et l’extension de 15 postes haute tension existants, la construction de 1685 km de lignes haute tension et la création de 41 nouveaux départs de 30 KV et de cinq nouveaux départs 15 KV à Bondoukou et Bouna. Le projet couvre les zones du Nord-Est, Centre-Nord, centre-Ouest et Ouest.

En matière d’infrastructures routières, l’inauguration de l’échange de l’amitié ivoiro-japonaise

D’un coût de 32,5 milliards de francs CFA, l’échangeur de l’amitié ivoiro-japonaise sur le Boulevard Valéry Giscard d’Estaing (VGE) a été inauguré par le président de la république, Alassane Ouattara, le 16 décembre 2019. L’ouvrage va permettre la fluidité du trafic sur le boulevard Giscard d’Estaing avec le désengorgement de ce carrefour qui est l’intersection des boulevards VGE et De gaulle.

Alassane Ouattara a procédé, en outre, le 30 novembre 2019, à Mankono, à l’inauguration de la nouvelle voie bitumée Tiéningboué – Mankono et au lancement des travaux d’aménagement et de bitumage du tronçon Mankono – Séguéla.

LIRE AUSSI: Ouattara : voici son discours et son message à la nation pour le Nouvel an 2019

Le chef de l’Etat a également procédé le 03 août, à Adzopé à l’inauguration de l’axe Adzopé-Yakassé Attobrou d’un coût global de 16 milliards de francs CFA. L’axe Adzopé-Yakassé Attobrou permettra le désenclavement de la zone à forte potentialité agricole, le rapprochement des populations de Yakassé-Attobrou avec leurs voisins de la région du Djuablin, à travers les villes de Bettié et Zaranou.

Avant cela, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a procédé, le 22 mars 2019, au lancement des travaux de construction du pont reliant les communes du Plateau et de Cocody, un ouvrage à hauban unique en son genre en Afrique de l’Ouest d’un coût de 80 milliards de francs CFA.

LIRE AUSSI: Le concours de l’ENA 2020 en Côte d’Ivoire lancé : voici les conditions

La réalisation de cette infrastructure qui s’inscrit dans le cadre du projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody et de la Lagune Ebrié (PABC), une initiative conjointe du gouvernement ivoirien et du Royaume du Maroc. Elle permettra de connecter la commune du Plateau (centre des affaires) à celle de Cocody (quartier résidentiel) et contribuera à décongestionner le carrefour de l’Indénié avec un trafic estimé à 35 000 véhicules/jour.

Personnalités liées avec l’article