Manifestations du FNDC : encore un mort à Conakry

Ce mardi 28 janvier 2020 à Conakry, une personne a été tuée dans des manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Mamadou Moussa Barry, âgé de 20 ans, a succombé à ses blessures, après avoir été touché par balle à Cosa, un quartier situé en haute banlieue de Conakry notamment dans la commune de Ratoma. La victime, un apprenti forgeron, se rendait à son lieu de travail avant d’être fauché par balle.

Depuis ce matin, les manifestations du FNDC ont paralysé les activités à Conakry ainsi que dans quelques villes de l’intérieur du pays.

LIRE AUSSI : Guinée: nouvelle manifestation sanglante contre Alpha Condé

Pour s’opposer à la modification de la Constitution, des acteurs politiques et de la société civile guinéens, regroupés au sein du FNDC, organisent des manifestations dans le pays. Depuis le début de ces protestations en octobre 2019, une trentaine de morts a été enregistrée.

Personnalités liées avec l’article