Afrique du Sud: Non, Stuart Baxter, l’entraîneur des Bafana Bafana n’a pas été assassiné !

Elle court, elle court la rumeur sur la mort et le décès de . Non, l’entraîneur des n’a pas été assassiné et tué. Fakenews

C’est vrai qu’une personnalité importante du sport sud-africain a été assassinée cette semaine. Mais, ce n’est pas Stuart Baxter, le coach anglo-écossais des Bafana Bafana d’.

LIRE AUSSI: CAN 2019: Ouattara félicite les Éléphants après Côte d’Ivoire Mali

Stuart Baxter est bel et bien en vie et a d’autres chats à fouetter en ce moment. Et si l’entraîneur d’Afrique du Sud était vraiment mort, la question de son remplacement ou non à la tête des Bafana Bafana ne se poserait pas aujourd’hui.

Fake Fake and Fakenews !!!

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire – Algérie : un supporter algérien fauche et tue une femme avec sa voiture à Montpellier en France

Car depuis l’élimination des Sud-Africains à la CAN 2019, nombreux sont ceux qui veulent le départ du coach Stuart Baxter. Le dernier en date à s’exprimer sur la question est l’ancien entraîneur adjoint de l’Afrique du Sud Owen Da Gama qui croit que les Bafana Bafana seraient mieux avec un nouveau coach. Selon lui, Stuart Baxter doit céder la place à quelqu’un d’autre.

LIRE AUSSI: Présidentielle 2020: on se mobilise à Abobo pour Mabri Toikeusse

Alors d’où vient toute cette rumeur? Il y a bien eu un mort dans la soirée du lundi 15 juillet 2019 à Johannesburg. Il s’agit de . Ancien footballeur professionnel sud-africain âgé de 49 ans, a joué aux Orlando Pirates et aux . Il a été tué par balles lundi soir à Johannesburg alors qu’il rentrait à son domicile.

L’information a été révélée le lendemain mardi 16 juillet 2019 par la police locale. « Il conduisait sa voiture pour rentrer chez lui quand il a été abordé par deux personnes à moto. Ils lui ont tiré dessus », a déclaré un porte-parole de la police, Lungelo Dlamini.

LIRE AUSSI: CPI: encore une victoire de Gbagbo et Blé Goudé sur Fatou Bensouda

Mark Batchelor touché par plusieurs balles et a rapidement succombé. « Les suspects se sont ensuite enfuis sans rien voler, ont précisé les autorités. Le mobile de l’attaque est encore inconnu, et personne n’a été arrêté. » Fin de l’histoire.

Personnalités liées avec l’article