Marche de l’opposition : Ouattara en colère, « on n’a pas besoin de jeter les Ivoiriens dans les rues »

Le président Alassane Ouattara a lancé lundi 17 août 2020, un appel à l'apaisement suite aux manifestations de l'opposition ivoirienne.

«Je lance un appel à l'apaisement, la Côte d'Ivoire a connu neuf années de paix relative malgré quelques soubresauts. Je veux que cette paix continue jusqu'aux élections et après. On n'a pas besoin de jeter les dans les rues et les amener détruire les biens des uns et des autres », a déclaré le chef de l'Etat tout en souhaitant qu'on laisse le peuple librement faire son choix le 31 octobre.

Le 29 juillet 2020, à l'occasion de extraordinaire du du , les membres des instances de ce parti ont demandé au Président de bien vouloir reconsidérer sa position, en acceptant de briguer un nouveau mandat à la tête du , suite à la disparition du Premier Amadou .

Le 6 août 2020, dans son traditionnel message à la prononcé à la veille de la fête de l' de la Côte d'Ivoire, le Président Alassane Ouattara a annoncé qu'il sera candidat à sa propre succession pour “maintenir les acquis” de développement et de paix depuis son accession au pouvoir en 2011.

A la suite de cette annonce, une organisation de la société civile et des jeunes de l'opposition notamment le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), la plateforme politique , proche de l'ex président et le mouvement () de ont lancé des appels à manifester en vue de s'opposer à la du chef de l'Etat sortant, Alassane Ouattara, à l'élection , estimant qu'il ne peut faire consécutivement trois mandats selon la Constitution.

LIRE AUSSI : Côte d'Ivoire : des manifestations contre le 3e mandat de Ouattara

«La constitution est votée par le peuple. Et c'est bien moi qui ait soumis cette Constitution au vote pour la Troisième République. Alors qui peut se targuer de dire qu'il connaît mieux cette constitution que moi ? Les gens, ils peuvent bavarder, mais je suis un croyant, je crois que chacun de nous a son destin et on ne peut pas fuir son destin», a expliqué le numéro 1 ivoirien à ses hôtes.

LIRE AUSSI : Côte d'Ivoire : pourquoi l'opposition manifeste contre Ouattara

Pour lui, cet acte de candidature est un sacrifice ''et je veux que ça soit claire” a-t-il prévenu. Il a par ailleurs fait savoir que la préparation d'un candidat prend assez de temps. « Si les uns et les autres savaient combien d'année, il m'a fallu pour préparer . On ne peut pas préparer un successeur en quatre (4) semaines ou en deux (2) ou trois (3) mois donc c'est un sacrifice que je fais », a précisé Alassane Ouattara.

LIRE AUSSI: Manifestations de l'opposition : Ouattara crache ses vérités

L'un des porte-paroles de la délégation, le ministre-gouverneur du , Robert Mambé a félicité le président de la République pour ses actions de développement dont “les populations bénéficient des fruits aujourd'hui”. Il a au nom de la délégation remis la somme de cinquante (50) millions de francs CFA qui devrait de caution du candidat du Rassemblement des pour la démocratie et la paix (RHDP).

Written by Véronique Fortes

Marche de l’opposition à Yopougon : un suspect interpellé après l’incendie de trois véhicules

Coup d’état en cours à Bamako : l’état-major des armées sous le contrôle des militaires