Présidentielle 2020 : Ouattara rassure les Ivoiriens, ”La violence ne passera pas”

Le Président Alassane Ouattara s'est prononcé ce samedi 22 août 2020, lors de son investiture à Abidjan, sur la présidentielle 2020.

Le président de la République, , a rassuré lors de son investiture à la pour le compte du () que « la violence ne passera pas » dans le à l'occasion de l'élection .

« On n'a pas besoin de casser des arbres, de brûler des maisons, des bus, instrumentaliser les jeunes. Ils savent qu'ils ne peuvent pas gagner contre . La violence ne passera pas. Je suis là pour protéger les . Vous pouvez me faire confiance. Je veux la paix, la justice dans l'union, dans la responsabilité pour tous nos concitoyens », a déclaré Alassane Ouattara devant ses partisans.

Insistant sur la préservation de la paix, le Président Ouattara a mis en garde ceux qui veulent s'engager dans la violence. « Ils auront de nos nouvelles », a-t-il prévenu.

« Il faut que certains comprennent qu'en Côte d'Ivoire, le temps des coups d'Etat est passé, le temps d'accéder au pouvoir par accident est passé », a déclaré le candidat du parti présidentiel.

LIRE AUSSI : Investiture d'Alassane Ouattara, candidat du RHDP: des images du stade Houphouët-Boigny

Le 29 juillet 2020, à l'occasion d'une réunion extraordinaire du du RHDP, les membres des instances de ce parti ont demandé au Président Alassane Ouattara d'accepter de briguer un nouveau mandat à la tête du pays, suite à la disparition du Premier Amadou , désigner pour lui succéder.

Le 6 août 2020, dans son traditionnel message à la , à la veille de la fête de l' de la Côte d'Ivoire, le Président Alassane Ouattara a annoncé qu'il sera candidat à sa propre succession pour “maintenir les acquis” de développement et de paix depuis son accession au pouvoir en 2011.

Des sporadiques sont observées dans des communes d' et dans des localités à l'intérieur du pays de l'opposition qui jugent « non constitutionnelle » cette décision de candidature d'Alassane Ouattara à l'élection du 31 octobre 2020.

« Ils oublient que c'est moi-même qui ai initié la constitution de la 3ème République. Qui peut oser dire qu'il connait cette constitution mieux que moi. Tous les observateurs de bonne foi savent qu'étant dans la 3ème République, il n'y a pas de rétroactivité et rien ne m'empêche d'être candidat », a tranché le Président Ouattara.

Written by Franck Irié

Toumodi : il est brûlé vif après avoir découpé un homme à la machette (les faits)

Obsèques d’Allah Thérèse : voici la date de son inhumation