Près de 23,2% des Nigériens atteints de drépanocytose

Drépanocytose

Selon le publique, , environ 23,2% de la population au Niger souffrent de la .

Environ 23,2% des Nigériens souffrent de la drépanocytose, a déclaré mercredi le ministre nigérien de la Santé publique, Idi Illiassou Maïnassara, à l’occasion de la célébration de la 10e édition de la Journée internationale de lutte contre la drépanocytose sous le thème « La drépanocytose nous concerne tous, faisons-nous dépister ».

Au Niger, elle constitue un problème majeur de santé publique, a indiqué Idi Illiassou Maïnassara, ajoutant que pour la combattre, les autorités ont créé en 2009 un Centre national de référence à Niamey qui a pour mission notamment la prise en charge médicale, psychologique et sociale des sujets drépanocytaires ainsi que la formation des professionnels de santé à la prise en charge spécifique de la drépanocytose selon les normes validées.

LIRE AUSSI: Epidémie de choléra à Dar es Salam en Tanzanie

Au niveau mondial, la drépanocytose constitue la première maladie génétique, atteignant environ 50 millions de personnes. Selon l’ (), 300.000 enfants naissent chaque année avec une anomalie majeure de l’hémoglobine et l’on recense plus de 200.000 cas en Afrique avec une prévalence de 13%.

LIRE AUSSI: Après Lobognon, Danho Paulin dans une affaire de primes olympiques

A l’occasion de cette journée, une campagne de sensibilisation de la population sur la drépanocytose, suivie d’un dépistage gratuit destiné aux jeunes, a été organisée dans certains centres de santé de la capitale Niamey.