Retrait des cartes d’électeurs : le point de la situation à Abidjan

L'affluence est relative dans des centres retenus pour le retrait des cartes d'électeurs à Abidjan, a constaté YECLO.com ce 15 octobre 2020.

Au lycée Sainte-Marie de ,  dans une ambiance morose, le retrait des cartes se fait au ‘'compte-gouttes''. En lieu et place des agents qui refusent de parler à la presse, un vigile confie que « les gens viennent un à un ».

A quelques encablures, le lycée moderne de Cocody. L'agent Konan Sonia est plus ouverte. Elle souligne que  le début de toute opération est lent.

« Vous-mêmes vous connaissez les , le début est toujours timide. Ils attendent toujours la fin pour s'annoncer en masse. Sinon dans l'ensemble tout va bien », a indiqué Mlle Konan, estimant que les chiffres grimpent de jours en jours.

LIRE AUSSI: 84.267 cartes d'électeurs distribuer dans le Worodougou

Dans ce même centre,  Abel Djomon est venu retirer sa carte d'électeurs. Il salue la rapidité avec laquelle cette opération est faite.

« Du boulot je suis passé récupérer ma carte d'électeur. En trois minutes, j'ai été servi. Pour le moment, il n'y a pas d'affluence », a-t-il constaté.

Dans la commune du , l'école primaire Amon d'Aby étant en réhabilitation, les électeurs ont été  priés de retirer leur carte à l'Epp cité policière. Rassemblés dans une salle de classe, plus d'une dizaine d'électeurs attendent pour repartir avec leur ticket pour les élections.

« Tout se passe bien ici. Il n'y a pas mal de personnes qui viennent retirer leurs cartes. Depuis hier nous constatons une affluence », a expliqué l'agent Doumbia Sekana.

LIRE AUSSI : Bédié au Ghana : les dessous du voyage, tout sur ce qui a été dit entre HKB et Nana Akufo-Addo

Toujours dans cette capitale économique et comparativement aux centres de Cocody, le centre situé à l'intérieur collège moderne du plateau est un peu plus bruyant. Entres cris et bavardage des collégiens, le commissaire du centre, Yatté Edmond et ses collaborateurs sont à l'abordage. M. Yatté  se félicite d'une affluence qui monte crescendo au fil des jours.

Depuis, mercredi 15 octobre 2020, les 7.495.082 électeurs Ivoiriens inscrits sur la peuvent retirer leurs afin de participer au scrutin présidentiel prévu le 31 octobre.

La campagne électorale en vue de la ivoirienne du 31 octobre 2020 a démarré jeudi 15 octobre 2020, a constaté l'AIP à , où de grandes affiches de candidats sont placardées à travers la ville.

Written by Véronique Fortes

Des colis de médicaments prohibés saisis par la gendarmerie à Bonoufla – Actualité ivoirienne 15/10/2020

Affi et Bédié à propos du processus électoral : “nos militants doivent s’abstenir en ce qui concerne les cartes électorales ”