Réunion de direction du RDR : Qui a osé enregistrer Amadou Gon Coulibaly ?

Guillaume Soro est bien déterminé à défendre ses positions face à Amadou Gon Coulibaly, son grand rival
Guillaume Soro est bien déterminé à défendre ses positions face à Amadou Gon Coulibaly, son grand rival

Réunion de direction du (Rassemblement des républicains, parti présidentiel) : qui a osé enregistrer ? Les proches du premier ministre mènent leur investigation, pour chercher à savoir l’origine de la fuite.

Jusque-là, on sait que , président de l’assemblée nationale, a été enregistré à son insu, lors de la réunion de direction du RDR, fin mars 2018. Très vite, l’homme à l’origine de l’enregistrement s’est dévoilé lui-même, dès lors qu’il avait publié l’enregistrement sonore, sur son mur Facebook, avant de le supprimer : il s’agissait de Adama Diomandé, président de l’Association pour la défense de la démocratie et des libertés (ADDL), réputé modéré, non membre de la direction et qui s’est retrouvé à la réunion, sans y avoir été invité.

« Nous avons découvert que la retranscription fidèle des propos du premier ministre a été faite par le service communication du PAN »

Diomandé a assuré avoir agi de bonne foi, voulant simplement montrer que Soro était en phase avec la direction de son parti, alors que certaines voix lui prêtaient une rébellion, par rapport au parti unifié.

Si donc l’on sait que Diomandé à enregistré Soro, l’on ignore cependant qui a enregistré Gon. En effet, au lendemain du scandale de l’enregistrement de Soro, la presse éventait, non seulement, les propos retranscrits de ce dernier, mais surtout l’intervention complète de Gon, alors que Diomandé n’avait pas publié cette dernière intervention.

Enregistrement dans enregistrement

La question que les proches de Gon se sont tout de suite posées est : comment l’intervention complète du premier vice-président du RDR s’est retrouvée intégralement retranscrite, dans les journaux ? En menant leurs recherches, ils ont découvert que dans la salle, des responsables du service de la communication de Soro étaient eux aussi présents, sans être membres du comité de direction.

« Nous avons découvert que la retranscription fidèle des propos du premier ministre a été faite par le service communication du PAN. C’est d’ailleurs eux qui se sont chargés d’apporter ses propos à la presse. Cela signifie qu’eux aussi, ont enregistré le premier ministre à son insu », a confié à IvoireSoir.net, un proche du premier ministre, qui souhaite conserver l’anonymat, « en attendant que cette affaire soit tirée au clair ».

Celui-ci d’ajouter : « c’est de la méthode Soro tout crachée, crier au loup, tandis qu’on joue soi-même au loup. Sinon comment comprendre que les propos du premier ministre, non enregistrés par celui qui a enregistré Soro, puissent se retrouver dans les journaux et surtout, mot, pour mot ? ».

Au RDR, la méfiance semble vraiment à son comble et cette affaire d’enregistrements qui éclate au grand jour, prouve que c’est une pratique dans la case. Affaire à suivre…

Elvire Ahonon

A lire:

Enregistrement secret : voici l’intégralité de la déclaration de Soro

Personnalités liées avec l’article