Parti unifié, remaniement, sénat : le RHDP joue sa survie en ce mois d’avril

Le a-t-il un avenir ? La mise en place du , le débat sur le parti unifié, l’avenir du RHDP, le remaniement ministériel, nous donnera un début de réponse.

Incontestablement, et ce n’est pas un « poisson d’avril », le mois d’avril sera très riche du point de vue de l’actualité politique et surtout déterminant parce que les événements qui sont annoncés, s’ils devraient se concrétiser, impacteront significativement la vie de la nation et la donne politique actuelle.

Tout se décide en avril

La mise en place du Sénat, le débat sur le parti unifié, l’avenir du RHDP, le remaniement ministériel, etc., tout se décide en avril…

Après le scrutin du 24 mars dernier qui s’est déroulé sans l’opposition mais qui a vu l’élection de 66 Sénateurs sur 99, la seconde chambre du parlement ivoirien va procéder, ce jeudi 5 avril, à Yamoussoukro, à l’ouverture de sa séance inaugurale qui va connaître comme temps fort l’élection de son président par les deux tiers de ses membres siégeant en séance plénière.

Suivra ce mardi 10 avril l’ouverture de la toute première session solennelle du Sénat. Un moment historique où, apprend-on, d’importantes allocutions seront entendues.

Mais la question que d’aucuns se posent aujourd’hui, c’est surtout la configuration des groupes parlementaires au sein du futur Sénat.

Va-t-on assister à un copier-coller de l’Assemblée nationale avec la formation de plusieurs groupes parlementaires ou la Constitution d’un groupe parlementaire Rhdp pour rester cohérent avec les listes d’union qui mises en selle par la coalition politique au pouvoir lors du scrutin du 24 avril?

Le , un copier-coller de l’Assemblée nationale ?

Déjà, ce que l’on observe, c’est que bien qu’élus sous la bannière Rhdp, les sénateurs Rhdp sont allés remettre leur victoire soit au Pdci-Rda soit au Rdr, ce qui préfigure de la mise en place d’au moins deux groupes parlementaires au sein du Sénat.

Deuxième point d’interrogation sur le Sénat, la question des textes devant régir l’organisation et le fonctionnement de cette nouvelle institution.

Il semble que pour tenir compte du principe de l’autonomie de cette chambre du parlement vis-à-vis de l’Assemblée nationale, il n’a pas été soumis une loi organique aux députés pour décider comment l’autre chambre du parlement doit être organisé et fonctionner. Cette prérogative reviendrait aux sénateurs.

L’avenir du Rhdp

Avril sera aussi et surtout un mois déterminant, crucial pour le Rhdp. Et pour cause, après plusieurs semaines de brouilles, d’empoignades musclées par médias interposés, d’invectives, le sujet du parti unifié semble avoir atteint aujourd’hui un niveau de maturité qui exige qu’il soit tranché afin que toutes les parties soient désormais fixées dans la perspective des joutes à venir de 2020.

Au fond dans ce débat, personne n’est opposé au principe de la création du parti unifié. Il a été mis en place un comité de haut niveau qui travaille même dans ce sens. Mais les positions achoppent entre le -Rda et son allié du sur la démarche, le processus qui doit conduire vers cet objectif stratégique. Le délai de conception, le timing divise les alliés.

Et le Rdr, au terme de la réunion de son comité de Direction la semaine dernière, a décidé de consacrer un Bureau politique spécial le 5 avril à’ cette importante question. L’horizon politique est donc en passe de se dégager.

Personnalités liées avec l’article