Sénat ivoirien : la loi de règlement du budget 2022 votée

Les sénateurs ivoiriens ont voté le jeudi 7 décembre 2023 la loi de règlement du budget 2022 en Côte d'Ivoire.

Le vote de la loi de règlement du budget 2022 par le Sénat de Côte d'Ivoire est un événement important. Il confirme la bonne gestion financière de l'État ivoirien au cours de l'année écoulée.

Le ministre des Finances et du Budget, , a salué ce vote, déclarant que l'État a eu quitus sur la bonne gestion financière du budget 2022. Il a également remercié la Cour des comptes pour son rapport favorable.

La loi de règlement du budget 2022 présente les résultats de l'exécution du budget de l'État pour l'année écoulée. Elle indique notamment que les recettes de l'État ont atteint 11 191,5 milliards de FCFA, soit une hausse de 12,3 % par rapport à 2021. Les dépenses de l'État ont également augmenté, atteignant 11 000,4 milliards de FCFA, soit une hausse de 10,9 %.

Le solde budgétaire de l'État est ainsi excédentaire de 181,1 milliards de FCFA, contre un déficit de 134,1 milliards de FCFA en 2021.

Le vote de la loi de règlement du budget 2022 est une étape importante dans le processus budgétaire de la Côte d'Ivoire. Il permet de rendre compte de l'exécution du budget et de garantir la transparence de la gestion des finances publiques.

LIRE AUSSI: Prix magasins futur marché de gros de Yopougon : Adama Bictogo face aux commerçants de la commune

Les deux autres projets de loi présentés par le ministre Coulibaly Adama, portant augmentation du plafond des avals et garanties accordés par l'Etat pour l'année 2022 et portant livre de procédures des recettes non fiscales, sont également importants.

La loi portant augmentation du plafond des avals et garanties accordés par l'Etat pour l'année 2022 va permettre de donner plus de moyens à l'entreprise Ci-Energie, qui est chargée de la production et de la distribution d'électricité en Côte d'Ivoire. Cette augmentation permettra à Ci-Energie d'investir davantage dans son réseau électrique et de garantir une meilleure qualité de service aux populations.

LIRE AUSSI : Présidence du PDCI-RDA : Tidjane Thiam en passe de réussir un coup de maître

La loi portant livre de procédures des recettes non fiscales vise à améliorer la transparence dans la collecte des recettes non fiscales. Elle permettra de mieux encadrer la collecte de ces recettes et de protéger les populations contre les abus.

Le vote de ces deux lois par le Sénat est un signe de la volonté du gouvernement ivoirien de renforcer la transparence et la bonne gouvernance des finances publiques.

Written by Colombe Blanche

Organisation CAN 2023 : Beugré Mambé implique les guides religieux

Coupures de courant à Bettié, une situation récurrente