Yasmina Ouégnin: faire payer la CNI, c’est « empêcher une partie de l’électorat ivoirien de participer aux scrutins à venir »

a réclamé, samedi 6 juillet 2019, à Cocody-Anono, lors d’un meeting, la gratuité de la carte nationale d’identité (CNI).

Les groupes parlementaires Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Rassemblement et Vox populi élargis aux partis politiques de l’opposition et à la société civile, ont réclamé, samedi 6 juillet 2019, à Cocody-Anono, lors d’un meeting, la gratuité de la carte nationale d’identité (CNI) dont le gouvernement a fixé le montant de son acquisition à 5000 FCFA.

La prochaine CNI en Côte d’Ivoire fait débat

Selon la , Yamina Ouégnin, l’instauration d’une CNI payante par le gouvernement ouvre « la réelle possibilité d’empêcher une partie substantielle de l’électorat ivoirien de participer aux différents scrutins à venir ».

LIRE AUSSI: CNI Côte d’Ivoire: le délai de validité prorogé jusqu’au 30 juin 2020

« Dans ces conditions, ceux et celles qui seront élus demain ne pourront prétendre à une véritable légitimité car choisis seulement par une part infime de votants. C’est ainsi que s’instaure malheureusement la déconnexion entre un peuple et ses dirigeants et c’est cela que nous dénonçons », a déclaré l’honorable Yasmina Ouégnin.

Elle a annoncé une série d’activités de mobilisation pour emmener le gouvernement à se raviser et à consentir à offrir gracieusement ce document aux citoyens ivoiriens.

Côte d’Ivoire, mobilisation générale contre la CNI

« Il est venu le temps de la mobilisation car il nous faut impérativement faire entendre raison au pouvoir (…) », a-t-elle indiqué.

LIRE AUSSI: Niger: 18 militaires tués au camp militaire d’Inates à Tillabéry

Pour Pr Bamba Moriferé, ce meeting a été organisé pour attirer l’attention des populations et annoncé l’organisation d’autres meetings à travers tout le pays. « Le prochain round, doit être la mobilisation de toutes les forces politiques dans le cadre d’une union sacrée (…) », a annoncé l’opposant.