Affrontements à Béoumi : un couvre-feu instauré de 18h à 6h

Djedj Mel, préfet de , a instauré, ce jeudi 16 mai 2019, un couvre-feu, après les affrontements survenus le mercredi 15 mai 2019.

Ces affrontements, qui se sont intensifiés dans la nuit, ont fait trois morts et 40 blessés dont le commissaire de police Klon Adolphe, deux policiers et trois gendarmes et plusieurs bien matériels incendiés, selon le bilan provisoire dressé par le préfet, et ce, en présence du maire Jean Marc-Kouassi, à l’issue d’une réunion de crise.

A LIRE AUSSI : Béoumi à feu et à sang : voici d’où est parti l’affrontement entre chauffeurs de moto-taxis

Des renforts de force de l’ordre, venus de Bouaké, Yamoussoukro et Abidjan ont été déployés sur le terrain. Mercredi, une altercation entre deux conducteurs de taxi-moto s’est vite transformée en conflit interethnique entre autochtones et allogène

Pour rappel, tout serait parti, d’un accrochage entre un chauffeur de taxi-moto et un autre chauffeur de taxi “Picnic’’. Il s’est ensuite suivi une violente altercation entre les deux hommes. C’est en ce moment que le chauffeur de la voiture a sorti une machette de son véhicule et a commencé à m’acheter littéralement le jeune homme. Transporté d’urgence à l’hôpital, le jeune chauffeur de taxi-moto, a malheureusement, succomber à ses blessures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici