Henriette Diabaté aux Ivoiriens : «Souvenons-nous en, nous marchons sur un chemin qui a connu des épisodes douloureux»

La traditionnelle cérémonie de décoration du nouvel An s’est tenue jeudi 10 janvier 2019 à la Grande Chancellerie de Côte d’Ivoire. a appelé les ivoiriens à  »désarmer » leurs paroles.

 »Souvenons-nous en, nous marchons sur un chemin qui a connu des épisodes douloureux. Plusieurs parmi nous gardent les cicatrices des mots qui blessent, des paroles qui ont durci le ton de nos échanges et préparé les esprits à l’affrontement. Eh bien, certains de ces gros mots des années de crise, sont de retour parmi nous. Trop de véhémence, trop de colère, trop d’agressivité, dans les prises de parole publique. Alors je vous en prie, désarmons nos paroles ».

Pour elle, les Ivoiriens doivent impérativement avoir de la tenue dans leur langage pour une réconciliation nationale effective. Rappelant le concept de l’Ivoirien nouveau, la chancelière à tous les ivoiriens de conjuguer leurs efforts pour redorer l’image de la Côte d’Ivoire.

A lire aussi : PDCI Treichville et Soubré : Bédié enclenche le processus pour effacer les traces d’Amichia et de Donwahi

«l’Ivoirien nouveau est un homme résolument engagé contre la violence à l’école et dans la société, engagé contre la corruption et l’incivilité (…) l’Ivoirien nouveau c’est notre affaire à tous, et ce d’autant plus que le président de la République vient de lancer un vaste programme social destiné à améliorer rapidement le quotidien des populations, tout luttant contre le réchauffement climatique dans une ambiance apaiser et sécurisée»’ a-t-elle signifié.

Pour finir, elle a félicité les récipiendaires et les a invité à prendre conscience de toute la mesure du rôle qu’ils jouent désormais dans l’évolution socio-politique de la Côte d’Ivoire.

Roxane Ouattara