Affrontements au Bénin : que s’est-il passé à Savè et Tchaourou ?

Affrontements Bénin

Les affrontements entre les forces de sécurité du et des chasseurs traditionnels à et se sont soldés le 14 juin 2019 soir par des morts.

Selon le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique du Bénin ces affrontements entre les forces de sécurité béninoises et des chasseurs traditionnels à Savè et Tchaourou (centre) ont fait des morts côté civil et une cinquantaine de blessés côté militaire, dont dix graves. Les faits se sont déroulés le soir du vendredi 14 juin 2019.

Affrontements entre force de l’ordre et chasseurs traditionnels

Les forces de défense et de sécurité ont été « la cible des tirs nourris auxquels ils ont riposté dans les localités de Savè et de Tchaourou, tuant des assaillants », a indiqué le colonel Spéro Gouchola, conseiller technique à la sécurité du ministre Sacca Lafia, sans préciser le nombre de morts.

LIRE AUSSI: Revue de la presse ivoirienne du 8 juin 2019

Il a indiqué lors d’un point de presse que la circulation avait par ailleurs été rétablie samedi après-midi dans les deux sens entre Savè et Parakou, permettant à des milliers de véhicules de ne plus être les victimes de délinquants sur la voie publique.

Débuts des affrontements le 10 juin à Tchaourou

Selon plusieurs sources, les affrontements avaient débuté le 10 juin 2019 à Tchaourou après l’interpellation de jeunes identifiés comme les auteurs ou les coauteurs des émeutes du 28 avril dernier.

LIRE AUSSI: Koumassi: affrontements à la machette entre syndicats de transporteurs

Pour protester contre l’arrestation de ces jeunes par la police, a-t-on ajouté, des habitants de Savè et de Tchaourou avaient notamment investi la route Cotonou-Niamey, brûlant des pneus et bloquant la circulation.