Alassane Ouattara au Rwanda : Quand le chef de l’Etat s’inspire de l’initiative de Guillaume Soro

Alassane Ouattara à Kigali depuis le mercredi 25 avril 2018
Alassane Ouattara à Kigali depuis le mercredi 25 avril 2018

Alassane Ouattara au Rwanda va-t-il enfin engager le vrai chantier de la réconciliation nationale en s’inspirant du modèle rwandais prôné par Guillaume Soro ?

Le président Alassane Ouattara est depuis le mercredi 25 avril 2018, à Kigali au Rwanda pour une visite de travail de 72 heures avec son homologue Paul Kagamé.

Lire aussiLes vérités du corps préfectoral à Ouattara : « Posons des actes forts allant dans le sens de la réconciliation

Alassane Ouattara au Rwanda après Donatille Mukabalisa à Abidjan

Cette visite de travail intervient quelques semaines seulement après le passage de Donatille Mukabalisa, présidente de la chambre basse du parlement rwandais à Abidjan. Elle a pris part sur l’invitation du président de l’assemblée nationale, Guillaume Soro à l’ouverture solennelle de la session 2018 du parlement ivoirien le mardi 3 avril 2018.

« Le Rwanda, assurément, est un cas d’école pour l’Afrique »

Guillaume Soro

Guillaume Soro avait invité la présidente de la chambre basse du parlement du Rwanda, le 4 avril 2018
Guillaume Soro avait invité la présidente de la chambre basse du parlement du Rwanda, le 4 avril 2018

Pourquoi Guillaume Soro a-t-il invité Donatille Mukabalisa ?

En invitant Donatille Mukabalisa, Guillaume Soro a voulu montrer qu’en tant que peuple africain il est important de sauvegarder la dignité, de renforcer la solidarité basée sur l’ambition commune d’une histoire partagée pour faire avancer le continent et le peuple africain. Le Rwanda tout comme la Côte d’Ivoire a vécu la guerre. Mais la volonté politique lui a permis de trouver « l’énergie et la pugnacité pour rebondir ».  « Le Rwanda, assurément, est un cas d’école pour l’Afrique », indiquait Guillaume Soro dans son discours à l’ouverture de la session 2018.

Lire aussiLibération des prisonniers politiques, dégel des avoirs, réconciliation : La triple audace de Bendjo

Alassane Ouattara à l’école rwandaise

C’est à cette école qu’ Alassane Ouattara s’est rendu afin de s’enrichir de son expérience en matière de Justice transitionnelle, qui a « permis de passer rapidement de la haine au Pardon » comme le disait président de l’Assemble nationale.  Le Président ivoirien a même avoué être aussi admiratif de ce pays pour sa transformation mais aussi pour sa contribution à la stabilité dans la sous-région de l’Afrique centrale.

Lire aussiGuillaume Soro depuis Diawala : « Il y a un moment pour faire la guerre… »

Alassane Ouattara participera à la cérémonie de remise du « prix Mo Ibrahim pour le leadership d’excellence en Afrique », à l’ancienne président du Libéria, Ellen Johnson-Sirleaf. On le sait, ce prix récompense les chefs d’Etat ayant amélioré la sécurité, l’éducation, les droits politiques et transféré démocratiquement leurs pouvoirs à leurs successeurs.

Elvire Ahonon

Ouattara répond à Bédié après une audience avec Macron : « En 2020, tout le monde pourra être candidat »

Personnalités liées avec l’article