Après le riz avarié, des poulets impropres à la consommation vendus en Côte d’Ivoire

Au total 333 poulets de chaire impropres à la consommation ont été saisis par la police ivoirienne à en Côte d’Ivoire.

Suivant une information anonyme selon laquelle des poulets entiers seraient vendus à 500 FCFA l’unité à Abobo-Kennedy, les services de Police ont fait une descente sur les lieux où ils ont surpris 05 personnes qui plumaient des poulets. D’après les premiers éléments de l’enquête, ces poulets proviennent d’une ferme située à Ahoué route d’Alepé, où une forte mortalité est constatée depuis quelques jours.

A lire aussi : Affaire « complot » contre Soro » : Ayouba Ouattara est-il vraiment un faux officier ?

Les services vétérinaires sollicités pour expertise affirment que ces poulets ne sont pas comestibles. Au total 333 poulets de chair morts ont été dénombrés. Aussi, des prélèvements ont été faits pour des analyses approfondies.

Personnalités liées avec l’article