Blé Goudé depuis Bondoukou : « je suis venu de La Haye pour recoudre ce qui a été déchiré »

Charles Blé Goudé a lancé, le vendredi 27 janvier 2023 à Bondoukou, un appel au rassemblement des Ivoiriens autour de la paix.

« La Côte d'Ivoire est multiple, je suis venu de La Haye aux Pays-Bas pour recoudre ce qui a été déchiré. Dans ce pays après ce qu'on a connu, nous avons le devoir, la responsabilité de rassembler les Ivoiriens pour qu'on puisse vivre en paix, a déclaré M. Blé, aux militants et sympathisants présents à son meeting tenu au centre culturel.

Pour , ceux qui ont la chance d'accéder à des fonctions importantes doivent être des acteurs de cohésion sociale. « C'est à cause de nos palabres que vous avez souffert. Ceux qui ont la chance d'accéder à ces fonctions doivent concourir à rassembler les Ivoiriens de nouveau », a-t-il insisté.

LIRE AUSSI: Permis à points Côte d'Ivoire: voici comment les points retirés peuvent être également reconstitués suite aux infractions

Venu dans cette zone pour des cérémonies de purification notamment à dans les localités de et de Gouméré , l'ancien leader des « jeunes patriotes » a débuté sa tournée dans le district autonome du Zanzan (Nord-Est ivoirien), vendredi 27 janvier pour la terminer dimanche 29 janvier.

Il s'est rendu dans les localités de , , Gouméré et . Il se rend samedi à , , Tabagne et , et dimanche, à , , , (Gouméré Nassian).

LIRE AUSSI: Permis à points en Côte d'Ivoire : les 12 infractions routières entraînant une perte de 3 points

L'ancien leader estudiantin avait effectué une rencontre avec les populations de Gagnoa et s'était rendu, le 02 décembre à Guibéroua,  suivi d'un autre accueil, dans son village natal de Kpogrobouo.

Charles Blé Goudé a regagné la Côte d'Ivoire le 26 novembre 2022, après avoir été totalement acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) le 31 mars 2021 des crimes contre l'humanité durant la crise post-électorale de 2010-2011.

Written by Mohammed Ouattara

Bondoukou: un père abuse sexuellement de sa fille et se retrouve en prison

INFAS d’Abengourou : un Centre d’application annoncé pour les étudiants