Burkina: recrutement des volontaires contre le terrorisme, voici comment les choses vont se passer

Le recrutement des volontaires pour la défense du Burkina du terroriste sera réglementé selon le Conseil des ministres du mercredi 13 novembre 2019.

Selon le compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 13 novembre 2019, le ministre de la Sécurité a fait à ses collègues  le point de la mise en œuvre du processus de recrutement des volontaires pour la défense dans les zones sous menace.

Le texte précise que le Conseil recevra les textes encadrant le recrutement de ces volontaires et le processus sera conduit par le ministère de la Défense nationale.

Evoquant le sujet à l’issue de la réunion gouvernementale, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Rémis Dandjinou a précisé que le travail réglementaire en cours pour le recrutement, sera suivi de la formation et l’utilisation des volontaires.

LIRE AUSSI: « Flèche de l’amitié »: Exercices militaires de défense aérienne Egypte-Russie au Caire

M. Dandjinou a indiqué que ce recrutement ne concerne que les zones sous menace et que pour l’instant, aucun recrutement n’a été engagé, avant d’inviter les Burkinabè, «chacun à son niveau, à défendre sa patrie avec conscience».

LIRE AUSSI: Burkina Faso: plusieurs assaillants tués à Natiaboani

Le président du Faso, avait fait l’annonce de recrutement de volontaires, le 7 novembre 2019, lors de son discours à la Nation, au lendemain de l’attaque contre un convoi d’une société minière qui avait fait une quarantaine de morts à l’est du .

Personnalités liées avec l’article