Burkina : une centaine de jihadistes tués (médias)

Une centaine de présumés terroristes ont été tués, le 23 mai 2023, dans les régions du Centre-Est et du Centre-Nord du Burkina.

Au Centre-Est, l’armée de l’air a pris pour cible une centaine de présumés insurgés qui étaient rassemblés dans la localité de Sawenga, près de Bittou, pour «préparer une attaque de grande ampleur », a expliqué la télévision publique, citant des sources militaires.

Elle a ajouté que les assaillants ont été repérés puis suivis par le vecteur aérien qui les a « traités ».

L’Agence d’information du Burkina (AIB) qui a aussi fait cas de l’opération de l’armée a évoqué un bilan d’une centaine de terroristes neutralisés et du matériel de guerre leur appartenant, Les quelques rescapés ont pris la fuite.

LIRE AUSSI: Classement Forbes 2023 : voici les sportifs de moins de 25 ans les mieux payés au monde

Au Centre-Nord, dans la forêt de Guika, les recherches ont permis de découvrir une « très grande base terroriste », a commenté l’AIB. Selon la télévision nationale, les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) ont « mis le pied sur la base ». Des citernes et camions volés, des véhicules pick-ups, des tonnes de produits pharmaceutiques et des vivres y ont été retrouvés.

LIRE AUSSI: Classement Forbes des milliardaires 2023 des sportifs les mieux payés au monde: Cristiano Ronaldo en tête

Les sources de l’AIB ont assurent que les opérations se poursuivent sur plusieurs fronts, afin de restaurer l’intégrité territoriale et la paix.

Written by Colombe Blanche

Elections locales 2023: Téné Birahima Ouattara dit non aux candidats indépendants RHDP dans la Bagoué

Bouna grossesse Côte d'Ivoire

Botro : 55 cas de grossesses enregistrés en 2023 contre 136 cas l’année scolaire 2021-2022