CAN 2023 : Beugré Mambé sonne la mobilisation

Le Premier ministre ivoirien Robert Beugré Mambé multiplie les rencontres avec les acteurs majeurs en vue de la réussite de la CAN 2023.

Il a reçu, tour à tour en fin de semaine, des sportifs, des guides religieux, des acteurs culturels, des responsables du secteur du transport, des entreprises hôtelières pour les engager à jouer leur partition dans la mobilisation populaire, mais également dans la parfaite organisation de l'événement.

Avec les transporteurs, le chef du gouvernement a insisté sur l'immense défi que le pays devait relever, à savoir transporter les près de deux millions de visiteurs attendus pour la CAN.

M. a exhorté les transporteurs à plus de professionnalisme et au civisme routier pour éviter les engorgements sauvages, en particulier à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

« Je vous demande de tout mettre en œuvre pour que la Côte d'Ivoire ait une bonne image », a-t-il dit aux transporteurs leur recommandant de mettre des véhicules « propres et sans odeurs » à la disposition des visiteurs.

LIRE AUSSI: Tunnel d'Abobo : les travaux avancent à grands pas

Le Premier ministre a tenu le même discours aux professionnels de l'hôtellerie. Il les a invités à « sortir le grand jeu » et à valoriser les potentialités touristiques de la Côte d'Ivoire.

« Vous êtes le premier point de contact et d'impact des visiteurs, soyez les vrais ambassadeurs de cette CAN, car c'est à travers vous qu'on découvre la beauté de la Côte d'Ivoire », a-t-il dit aux professionnels de l'hôtellerie.

Il a en particulier demandé aux hôteliers, restaurateurs, agences de voyage et autres promoteurs d'espaces de loisirs de tout mettre en œuvre pour agrémenter le séjour des visiteurs en leur faisant découvrir les meilleurs sites de loisirs et les richesses culinaires du pays à travers des offres de « conditions d'hygiène et d'accueil optimales ».

Les compétitions auront lieu à Abidjan (sud), mais également dans la capitale politique Yamoussoukro (centre), dans la cité balnéaire de San Pedro (sud-ouest), à Korhogo dans le grand Nord et à Bouaké, la plus grande ville du centre du pays.

LIRE AUSSI : Tidjane Thiam appelle à l'unité du PDCI pour gagner en 2025

Initialement prévue en juin-juillet 2023, la compétition a été décalée en 2024 pour tenir compte des conditions climatiques marquées par la saison pluvieuse en Côte d'Ivoire entre mai et septembre.

La cérémonie inaugurale et le match d'ouverture sont prévus le 13 janvier et la finale le 11 février au Stade Alassane Ouattara d'Ebimpé, dans les encablures d'Abidjan.

Pour le chef du gouvernement ivoirien, la réussite de l'organisation passe par la ferveur populaire. D'où son appel aux acteurs culturels, notamment les artistes musiciens.

« Appropriez-vous l'événement et mobilisez les Ivoiriens, profitez-en pour leur dire de soutenir les Eléphants », a-t-il lancé aux artistes musiciens.

Pour M. Beugré Mambé, les chansons doivent être à la gloire de la sélection nationale et sensibiliser la population pour une participation massive à l'événement.

Dans la même veine, « Akwaba » le clip vidéo officiel de l'hymne de la CAN sorti la semaine dernière a été vu, en trois jours, par plus d'un million d'internautes, selon le producteur.

LIRE AUSSI: Tidjane Thiam, la présidentielle de 2025 en ligne de mire : « Notre projet vise déjà 2025 »

Porté par le groupe ivoirien Magic System avec la participation du rappeur égyptien Mohamed Ramadan et de la Nigériane Yémi Aladé, « Akwaba » qui signifie « Bienvenue » en Akan (langue locale) exprime l'hospitalité ivoirienne et présage de la belle fête qui attend les participants à la CAN en Côte d'Ivoire.

Comme « Akwaba », les chansons sur la CAN devraient faire ressortir également les grandes richesses et valeurs du pays que sont, selon le chef du gouvernement ivoirien, l'unité, la fraternité et l'hospitalité.

A l'en croire, la Côte d'Ivoire, à travers son COCAN (le comité d'organisation de la CAN), veut faire de cette 34e édition de la CAN une « expérience unique » aux spectateurs et supporters à travers le triptyque « hospitalité, passion et partage ».

« Que ce soit par l'accueil chaleureux, la ferveur des supporteurs ou la mise en valeur du riche patrimoine culturel de la Côte d'Ivoire, cette CAN promet d'être mémorable », assurent les organisateurs.

Written by Colombe Blanche

Le tunnel d’Abobo prêt à 99 %: des images

Budget 2024 du Bénin : près de 3200 milliards FCFA