Congés anticipés: la préfet de Bangolo met en garde les fauteurs de troubles, « nous avons les noms de tous ceux qui tapis dans l’ombre »

Le secrétaire général de la préfecture de Bangolo a proféré, le 5 décembre 2022, une sévère mise en garde contre les congés anticipés.

Lors d'un échange avec les élèves du lycée moderne de la ville, rassemblés au mat après le salut aux couleurs, le secrétaire général Essan a exigé le respect scrupuleux par les élèves du calendrier officiel des congés tel que décidé au ministère de l'Education nationale et de l'Alphabétisation.

« Nous avons les noms de tous ceux qui, tapis dans l'ombre entendent tordre le cou à la volonté du gouvernement avec des troubles dans les établissements du département. Ils seront soumis à la rigueur de la loi s'ils arrivaient à mettre à exécution leur plan » a martelé l'administrateur qui était accompagné, à l'occasion par le commandant de la brigade de gendarmerie.

LIRE AUSSI : Drame à Tiassalé: le corps sans vie d'un homme d'une cinquantaine d'années découvert égorgé

M. Essan a levé un coin de voile sur les répercutions négatives que ces violences gratuites occasionnant le dysfonctionnement du système éducatif ont sur l'avenir des instigateurs du désordre et sur celui de leurs innocents camarades.

LIRE AUSIS : Municipales de 2023 : Fabrice Sawegnon candidat RHDP au Plateau, un remake du scrutin de 2018

Il a donc exhorté les élèves, de quelque niveau que ce soit, à suivre attentivement les enseignements donnés par les professeurs jusqu'à la date des congés de Noël fixée au vendredi 23 décembre 2022.

Written by Christian Binaté

Municipales de 2023 : Fabrice Sawegnon candidat RHDP au Plateau, un remake du scrutin de 2018

Affaire subventions des Maires de Côte d’Ivoire: Assalé Tiémoko sans détour, « arrêtez de tromper les Ivoiriens »