Côte d’ivoire: SOS pour la Maison d’arrêt et de correction de Katiola

Dans un entretien avec YECLO.com, le représentant d’Amnesty du Hambo, a plaidé pour la rénovation de la .

Le point focal de l’ONG de défense des droits humains a cité les travaux d’électricité et de plomberie urgents pour une meilleure évacuation des eaux usées au pénitencier de , une infrastructure datant des années 70 dont les installations, aujourd’hui vétustes, obsolètes et détériorées, constituent une menace.

“Les fils et filles de la région du , aujourd’hui détenus à Katiola, ont aussi droit au réconfort et au confort qui accompagnent toujours les visites du Chef de l’État”, a-t-il fait savoir.

LIRE AUSSI: En 2011, nos femmes dioula d’Adjamé n’avaient pas tort lorsqu’elles disaient « Gbagbo kafiissa »

M. Touré soutient avoir saisi par courrier, à cet effet, le préfet de Katiola, , par ailleurs président du comité d’organisation de la visite d’État du Président de la République dans le Hambol prévue du 27 au 30 novembre.

Le représentant de , investi le 18 septembre 2018 dans la région, a exprimé de “graves inquiétudes” quant aux risques permanents d’électrocution et de maladies épidémiques dans la prison civile de Katiola, du fait des fils électriques jonchant le sol et surtout l’insalubrité due aux eaux usées stagnantes.

LIRE AUSSI: Loi sur le foncier rural en Côte d’Ivoire: voici pourquoi le PDCI dit à Ouattara

Amnesty international, francisé en Amnistie internationale, est une ONG internationale qui promeut la défense des Droits de l’Homme et le respect de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme dans le monde, depuis 1961.

Personnalités liées avec l’article