Des civils tués lors des frappes aériennes de l’armée contre des terroristes au Niger

Le gouvernement militaire du Niger a déploré dans un communiqué des victimes civiles lors des frappes aériennes de l'armée nigérienne.

Selon l'armée, « depuis quelques semaines, les groupes armés terroristes accompagnés de leurs familles, en débandade et en quête de refuge suite aux opérations offensives conjointes, ont intimé à certaines populations des zones frontales avec le de déguerpir ».

Les terroristes avaient planifié des attaques contre les positions des Forces de défense et de sécurité (FDS) des localités de Libiri, de Bolodjounga et de Garbougna.

Ainsi, vendredi aux environs de 19H00 heure locale (18H00 GMT), le poste militaire de reconnaissance de Tchawa a énergiquement repoussé une attaque terroriste menée par un groupe d'une vingtaine de motos.

Dans la foulée, des frappes aériennes ont été exercées aux environs de 20H30 heure locale (19H30 GMT) contre une deuxième colonne de gardes à moto et à bord de véhicules en mouvement vers la position militaire de Tchawa, précise le communiqué.

Cependant, au cours d'un ratissage dans le secteur ce samedi, une patrouille militaire a découvert sur les lieux des frappes des victimes civiles.

« Des dispositions ont été prises pour porter secours aux blessés qui ont été évacués au centre de santé intégré de Kotèye pour une prise en charge immédiate », a affirmé le CNSP.

La rédaction vous conseille

La zone de Tchawa est située au niveau de la région des « trois frontières » (-Mali-Burkina Faso), un nouveau foyer d'insécurité dans l'extrême sud-ouest du pays, entretenu ces dernières années par d'autres groupes djihadistes.

Les frappes aériennes de l'armée nigérienne sont une réponse aux attaques terroristes qui se multiplient dans la région des « trois frontières ». Cependant, elles posent également le problème des victimes civiles.

Le CNSP a promis de mener une enquête pour déterminer les circonstances exactes de la mort des civils.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Abidjan : le 4e pont ouvert à la circulation

Foot

CAN 2023 : la Guinée-Bissau est arrivée à Abidjan ce dimanche, les joueurs accueillis en grande pompe, vidéo