Dimbokro : un artisan de 50 ans se suicide dans le N’zi, les faits

Un artisan de 50 ans s'est suicidé par noyade en se jetant dans les eaux du N'zidu le 2 août 2021, à quelques encablures d'Ahua, à Dimbokro.

Brou Arsène, qui souffre d'épilepsie, adepte de la boisson frelatée “koutoukou”, célibataire sans enfant, une fois sous l'effet de l'alcool, déclarait à qui veut l'entendre qu'il allait, un jour, mettre fin à ses jours, expliquent les témoins.  « Tout ce que je fais dans le village, on dit c'est mauvais. Tout ça là va finir un jour », ne cessait-il de répéter quand un villageois lui reprochait d'avoir, par exemple, trop bu et dormi sur la voie publique.

Lundi, aux environs de 16 h, on ne sait pour quelle raison l'homme décide de passer à l'acte. En partance pour le vieux pont situé sur le N'zi où il va commettre l'irréparable , il rencontre un groupe de femmes venant des champs.  Il leur annonce qu'il va se suicider dans le fleuve. Ces dernières essaient de l'en dissuader en vain. L'homme se jette du vieux pont haut de plus de 30 m de l'eau. Sa tête se fracasse sur les rochers au fond de l'eau et il meurt noyé.

LIRE AUSSI : Yacourwa Boue Koné : « Gbagbo, si ses adversaires étaient forfaits ne pourrait à 80 ans, remporter une élection »

Les recherches entreprises sont restées infructueuses. Ce n'est que ce mardi matin qu'une battue organisée finit par payer. Le corps sans vie du cinquantenaire est retrouvé presque rejeté par les eaux rougeâtres du fleuve N'zi. Du sang dégoulinant des narines et de la bouche.

LIRE AUSSI:  Nouvelle attaque en RDC : 17 civils tués par des rebelles ougandais des ADF à Idohu

La police alertée s'est déportée sur les lieux en compagnie d'un légiste pour faire les constats d'usage. Elle a ouvert une enquête.

Written by Christian Binaté

Laurent Gbagbo reçoit les députés de la Plateforme EDS

Covid en Guinée : voici les nouvelles mesures d’Alpha Condé