Elections locales : De jeunes citoyens s’arment pour empêcher la fraude

Dr Chistophe Kouamé
Dr Chistophe Kouamé

L’association Citoyens & Participation (CIVIS-CI),a animé un atelier de formation en faveur de jeunes citoyens, à l’observation électorale ce vendredi 21 septembre 2018, à la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO). Objectif, amener les citoyens à participer aux élections.

Ce sont des jeunes calmes et attentifs signe de l’importance des travaux effectués, qui ont participé à cette rencontre. A la clôture des travaux, le président de CIVIS-Côte d’Ivoire Dr Christophe Kouamé,  s’est dit satisfait de la formation : « Je suis satisfait ce soir à la fin de la formation, parce qu’il avait moins de 20 inscrits. Nous avons reçu 70 personnes. Et ces 70 personnes avaient un taux d’écoute tellement intéressant », a-t-il déclaré.

A lire aussi : Régionales et municipales 2018 : CIVIS Côte d’Ivoire appelle au boycott du cumul de postes

Il a en outre décidé de renouveler l’expérience dans les autres communes et les 31 régions de la Côte d’Ivoire. Aussi veut-il toucher une grande partie de la population par la formation des observateurs bénévoles : « Un des objectifs que nous visons, c’est 1000 observateurs avent 2020 pour couvrir les 500 Commissions électorales indépendantes (CEI). A savoir, 2 observateurs bénévoles électoraux par bureau de CEI locale», a-t-il dit.

CIVIS-CI Jeunes citoyens
Formation des jeunes citoyens

Émue de la formation qu’elle a eue, Dongo Akua Mariam Ouattara,de la Jeunesse unie pour le développement du Gontougo (JUDG), une participante de l’atelier a remercié CIVIS-CI qui a travers cette formation lui a permis de savoir ce qu’est véritablement la démocratie.

Objectif

L’objectif général de la formation est de contribuer au renforcement des capacités des populations sur les processus électoraux en vue de la consolidation de la démocratie, la cohésion sociale et la paix relative. Créée depuis 2015, CIVIS-CI œuvre pour la prévention, la lutte contre la corruption et les infractions assimilées. L’atelier de formation a été sanctionné par un diplôme décerné à tous les participants.

Prince Beganssou

Après le sénat : Où en est-on avec la Haute cour de justice censée juger le président et les ministres ?

 

 

Personnalités liées avec l’article