Expulsion de Kemi Seba de la Côte d’Ivoire : Le silence complice d’Alpha Blondy

Kemi Seba en compagnie d'Alpha Blondy
Kemi Seba en compagnie d'Alpha Blondy

A Abidjan, est allé rendre visite à , l’icône du reggae ivoirien lundi 25 mars 2019. Dès le lendemain, le panafricaniste s’est fait expulser de la Côte d’Ivoire.

« Réunion fraternelle et conviviale de 4h au domicile d’Alpha Blondy autour d’un bon attiéké. Une soirée illustrant à la perfection l’adage qui dit qu’on est pas obligé d’être d’accord sur tout pour être de vrais amis et propager l’amour et la fraternité», a annoncé Kemi Seba sur sa page officielle Facebook à sa sortie de la rencontre avec Alpha Blondy.

A lire aussi : Dernière heure / Kemi Seba expulsé vers le Bénin par les autorités ivoiriennes

Les réactions des internautes acquis à sa cause ne se sont pas faites attendre. «Alpha travaille pour le régime en place. C’est un traître, Kemi Doit faire très attention!», «Attention Kemi Seba, alpha est un agent de la France-Afrique, il est un élément fondamental de « wattra », il risque de t’empoisonner, attention!» ou encore, « Une vraie marionnette on sait jamais de quel côté il est, fait attention à Alpha blondy, Kémi».

Alors, au lendemain de l’expulsion de Kemi Seba, plusieurs interrogations fusent. Ils sont nombreux les internautes qui interpellent l’icône du reggae ivoirien sur son silence. Lui qui aurait sans doute été moins silencieux, sous d’autres pouvoirs si les autorités expulsaient un citoyen du monde à plus forte raison un ressortissant d’un pays de la CEDEAO.

Roxane Ouattara

Personnalités liées avec l’article