Henriette Diabaté sans ambiguïté : « Nous sommes réunis ici pour créer un parti politique » et non un groupement politique

Henriette Diabaté, Amadou Gon et Amédé Kouakou à l'Ouverture du congrès du RHDP

Discours d’, 1ere Vice-présidente du RDR lors de l’ouverture du 1er Congrès Ordinaire du ce vendredi 25 janvier 2019, au Palais des Sports Abidjan.

Chères sœurs, chers frères, 

26 janvier 2019, un jour historique, le jour des enfants d’Houphouët-Boigny. Ce jour qui nous rassemble, qui nous replace dans le sens de l’histoire. Que cette année sonne, pour toujours, les retrouvailles au sein de la grande famille des Houphouëtistes, pour construire la Côte d’Ivoire dans la paix et dans la durée ! Je reste persuadée que la raison et la logique, qui voudraient que tous les Houphouëtistes marchent ensemble, finiront par l’emporter.

Chers congressistes, 

Votre engagement et votre mobilisation massive à ce 1er congrès ordinaire du RHDP,  fondent ma foi en la consolidation de l’union véritable des filles et des fils de la Côte d’Ivoire. 

Vous comprendrez donc toute la joie qui est la mienne et le bonheur qui m’anime, en ce jour où les valeurs de l’Houphouëtisme sont, à nouveaux, célébrées grâce à l’action inlassable du Président , digne héritier du Président . Je voudrais lui rendre un vibrant hommage pour son leadership et sa clairvoyance politique. Président, merci beaucoup ! 

Mesdames et messieurs,

Je voudrais, à présent, adresser à chacune et à chacun de vous, mes vœux de bonne et heureuse année 2019. Et exprimer au nom du Président de notre parti et en notre nom, les remerciements à nos invités qui nous ont fait l’amitié de prendre part à ces assises. Merci de rehausser cette cérémonie de  votre présence. Je félicite le comité d’organisation pour la qualité du travail effectué en si peu de temps. La bonne tenue des pré-congrès régionaux en est une illustration.

Chers congressistes

Nous sommes réunis, ce jour, pour achever la mise en place d’un projet politique, la création de notre Parti, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). 

Ce congrès est  l’aboutissement d’un processus entamé depuis 2005, marqué de 2010 à nos jours par la gestion commune et inclusive de l’Etat par le RHDP. Il a permis à notre pays de connaître des avancées spectaculaires. En effet, cette coalition nous a permis d’accéder au pouvoir et de nous y maintenir ; de gagner toutes les élections, d’impulser le développement.

C’est fort de ce succès que nous avons décidé de proposer à la Côte d’Ivoire un nouveau contrat social : transformer le RHDP en parti politique. Nous voici donc au rendez-vous de l’unité ; au point de convergence de la volonté de vivre ensemble qui se retrouve au cœur de notre projet de société. Ne vous-y  trompez pas. Il ne s’agit pas d’effacer le passé. Il s’agit au contraire de s’appuyer sur le travail accompli pour regarder, confiant, l’avenir.

Ne vous-y trompez pas. L’enjeu de ce parti, c’est de créer les conditions de la poursuite et de l’amplification de la nouvelle dynamique. Car le RHDP sera puissant. Une nouvelle puissance qu’il tire de l’union de tous les partis qui le composent. Le RHDP est riche de leurs diversités et de leurs valeurs respectives. Il est moderne parce qu’il dépasse les clivages habituels. Il appartient à la Côte d’Ivoire toute entière. Enfin et surtout, ce nouveau parti, le RHDP, est fort des valeurs, qui l’inspirent, et désormais qu’il incarne : celles du Président Félix Houphouët Boigny, le père fondateur de notre Nation.

A lire aussi : Démission en cascades du RDR : La députée Célestine Trazéré claque la porte à 2 jours du congrès du RHDP

Ces valeurs, on peut les énoncer en quelques principes clairs: 

  • l’intérêt de la Côte d’Ivoire d’abord ; 
  • une politique nationale; 
  • le dialogue et la Paix; 
  • la justice et le développement, enfin.

Vous le voyez, ce nouveau parti politique est le fruit d’une vision qu’il convient de saluer à sa juste valeur. C’est pourquoi nous devons être fiers d’appartenir au RHDP.

« Préparer avec méthode les échéances futures, notamment l’élection présidentielle de 2020 que nous devons gagner de manière incontestable, dans le respect des règles »

Cette vision pour la Côte d’Ivoire dont l’enjeu est la construction d’un climat socio-politique favorable à la consolidation des acquis, est bien celle de Président Alassane Ouattara. Il en est le fer de lance. Je vous demande de l’ovationner ! C’est cette vision de la Côte d’Ivoire dont vous avez débattue et que vous avez adopté pendant les pré-congrès que nous allons entériner au cours de ces assises. 

Mesdames et messieurs,

A ce stade de mon propos, j’ai le plaisir de vous présenter ci-après le Bureau qui aura la charge de diriger les travaux du Congrès :

Chères sœurs, chers frères,

A l’issu de nos travaux, notre mission politique majeure sera de faire adhérer les ivoiriens à ce projet. C’est pourquoi, nous devons sillonner les campements, les hameaux et les villages. Il s’agit de préparer avec méthode les échéances futures, notamment l’élection présidentielle de 2020 que nous devons gagner de manière incontestable, dans le respect des règles.

A lire aussi : « 2020 est déjà bouclé » : Hamed Bakayoko arrogant comme Fologo ou Blé Goudé, un an avant la chute de Bédié ou Gbagbo

Pour cela il faut :

  • proposer un projet novateur à la Côte d’Ivoire et à l’Afrique ;
  • élaborer une stratégie de maillage du territoire ;
  • renforcer les convictions de nos militants ;
  • convaincre les sceptiques.

L’histoire nous regarde! Nos enfants nous regardent! Nos voisins nous regardent! Nos devanciers nous regardent! Faisons en sorte que chacun d’entre-nous puisse fièrement dire, plus tard, de cette journée historique, « j’y étais ! ». C’est  sur ces notes d’espoir, pour une Côte d’Ivoire rassemblée et forte, que 

« Je déclare ouverts les travaux du 1er Congrès Ordinaire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix ».

Vive l’Houphouetisme ! Vive le RHDP ! Vive la Côte d’Ivoire ! Vive la Paix !

Je vous remercie