Inauguration des postes d’Anani et de Bingerville : Hamed Bakayoko réagit, « le délestage en Côte d’Ivoire, ce n’est pas sous Ouattara »

Hamed Bakayoko a procédé ce 14 octobre 2020 à Port-Bouët, à l'inauguration des postes 2255/20-16,5 kv d'Anani et de Bingerville.

a précisé que la  réalisation de ces postes permettront de réduire le temps moyen de coupure à et , des pertes techniques et des chutes de tension dans les limites admissibles d'exploitation et d'améliorer la qualité de l'électricité dans les dites zones.

«La Côte d'Ivoire de délestage, ce n'est pas sous le Président . Nous avons connu dans ce des programmes de délestage. On venait à la télévision pour dire de telle période à telle période, l'électricité sera suspendue dans tel quartier parce que nous n'avions pas la possibilité de produire de l'électricité », a déploré le chef du gouvernement, ajoutant que la Côte d'Ivoire produit actuellement plus de quantité d'électricité pour satisfaire sa consommation.

LIRE AUSSI : Bingerville : construction d'un poste électrique de 400/225 KV

D'un coût de 12,44 milliards , la construction de ces postes sources s'inscrit dans le cadre du projet de la Banque ouest-africaine de développement () qui concerne la construction de onze postes sources, de 60 km de ligne tension ainsi que le réaménagement du réseau HTA associé à ces postes.

Pour le du , de l'Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, la vision du président de la République est permettre à chaque habitant du pays d'accès à l'énergie en quantité suffisante, de qualité et à moindre coût.

M. Cissé a précisé que le temps moyen de coupure est passé de 50 voir 100 heures dans certaines zones à 20 heures actuellement,  de même que le nombre d'abonnés qui a quasiment doublé en neuf ans.

LIRE AUSSI : Ouattara : « le Président Houphouët, en 1990, m'a appelé à ses côtés, pour faire de moi son premier et unique 1er ministre »

En plus du Programme national d'électrification rurale () et du (), a rappelé le ministre Abdourahmane Cissé, le gouvernement a initié un programme d'amélioration de la qualité de la fourniture d'électricité dans le district d' et dans des zones de l'intérieur du pays pour un montant total de 47 milliards de FCFA sur la période 2020-2021.

L'ensemble de ces travaux, a assuré M. Cissé, permettront d'éviter les baisses de tension et les coupures observées dans certains quartiers d'Abidjan et de l'intérieur du pays.

Le taux de couverture d'électricité au plan national en Côte d'Ivoire est passé de 33% en 2011 à 76% à fin août 2020, des projections de 80% à fin 2020 et 100% à l'horizon 2025.

Le nombre de postes sources est également passé de 45 postes en 2011 à 65 actuellement.

Written by Véronique Fortes

Burkina : destruction de deux champs de drogue

avion

URGENT (COVID-19) France : un couvre-feu déclaré en Île-de-France et huit autres métropoles – Actualités 14/10/2020