Le Burkina va-t-il réactiver son mandat d’arrêt contre Soro ?

Pour Doumbia Major, personne n’a empêché l’avion affrété par Soro d’atterrir. Car il soupçonnait la justice ivoirienne de l’attendre à son retour.

« l’avion qui me transportait dans mon pays a été empêché d’atterrir à Abidjan en raison d’un déploiement agressif des forces de défense et de sécurité, aussi bien dans l’enceinte de l’aéroport que sur l’ensemble de la ville, contraignant le pilote à dérouter l’appareil sur Accra au Ghana ».

Cherchez la contradiction et le mensonge diffusé dans un but purement victimaire dans cette phrase. Donc ce ne sont plus les autorités qui ont dérouté l’avion mais le pilote ?

LIRE AUSSI: « Pour avoir refusé de m’associer au projet de confiscation du pouvoir d’Etat, Ouattara m’a demandé de renoncer à mes fonctions de PAN »

Comment la présence de policiers sur l’aéroport est synonyme d’empêcher un avion d,’atterrir sur un aéroport ?

Je vous avais dit que personne n’avait empêché l’avion affrété par Soro d’atterrir , il soupçonnait simplement la justice de l’attendre à son retour de sa mission de dénigrement, pour l’entendre sur des dossiers compromettants dont il est courant , il en doutait, mais il s’est dit qu’il faut qu’il simule une venue au pays, pour prendre la mesure de la réaction qu’aurait le pouvoir en place à son égard.

LIRE AUSSI: Qui sont ces chefs d’État africains qui apportent leur soutien à Soro ?

Il lui fallait donc dans son plan un avion sur lequel il pourrait avoir une marge de manoeuvre et avoir la possibilité de le détourner à tout moment en fonction des informations qui lui parviendrait pendant le vol. C’est ce qui explique qu’il n’ait pas emprunté un avion commercial qu’il n’aurait pas pu détourner.

LIRE AUSSI: Un ancien rebelle guinéen révèle : « Soro et Ouattara ont un passé en commun »

Ce cinéma que Soro a fait entre tout simplement dans sa stratégie de se faire passer pour une victime, alors qu’il sait très bien qu’il y a des dossiers compromettants de vols de deniers publics que la justice peut toujours sortir pour le faire arrêter en plus des écoutes compromettantes dont il savait l’existence.

La vérité c’est que Soro est cuit et il a perdu d’avance, la bataille et le front qu’il a ouvert contre le Président Ouattara, car hormis les poursuites en Côte d’Ivoire, il suffit que le Burkina réactive son mandat d’arrêt pour qu’il soit pris et livré.

Personnalités liées avec l’article