Le français ne sera plus la langue officielle au Burkina

Le 6 décembre 2023, le ministre de la Justice du Burkina Faso, a annoncé que le français ne serait plus la langue officielle du pays.

Cette décision fait suite à la révision de la Constitution, qui est actuellement en cours d'examen par le Parlement.

Le français était la langue officielle du depuis son indépendance en 1960. Cependant, il est seulement parlé par environ 20 % de la population, qui est composée de plus de 60 ethnies parlant différentes langues.

LIRE AUSSI: Ligue des Champions CAF : le programme de la 3ème journée

La révision de la Constitution prévoit que les langues nationales deviennent les langues officielles du Burkina Faso. Celles-ci sont le mooré, le dioula, le peul, le bambara, le jula, le gourmantché, le dagara, le lobi, le san, le sanmatenga, le karamojong, le gourounsi, le bwamu, le jula-kanu et le fulfulde.

LIRE AUSSI: Ligue des Champions CAF: Jwaneng vs Asec ce samedi, le choc des deux leaders du groupe B

Le français demeure toutefois la langue de travail du pays. Il continuera d'être utilisé dans l'administration, l'enseignement et les médias.

Written by Christian Binaté

La SODECI annonce une coupure d’eau à Yopougon ce jeudi

Métro d’Abidjan : l’accélération des travaux annoncée pour mi-décembre