MainOne: le câble sous-marin désormais opérationnel en Côte d’Ivoire

MainOne a annoncé le mercredi 11 décembre 2019 que son câble sous-marin est désormais en service et prêt à accueillir ses premiers clients en Côte d’Ivoire.

L’arrivée de MainOne sur le marché ivoirien facilitera la disponibilité d’infrastructures de classe mondiale, l’accès à son Datacenter ultra moderne et aux réseaux internationaux pour répondre aux besoins du marché à tout moment, selon un communiqué de l’entreprise dont YECLO.com a eu copie.

Le réseau déployé veillera à ce que les internautes continuent de bénéficier des performances optimales avec les meilleurs temps de latence et disposent d’une grande capacité de bande passante, jusqu’à 10 Tbps, offrant des connexions directes vers divers réseaux Internet régionaux et mondiaux, notamment le Nigerian internet exchange (IXPN), le Ghanaian internet exchange (GIX), la London internet exchange (LINX) et Amsterdam internet exchange (AMSIX).

LIRE AUSSI: Comme Macron, cette Allemande demande aux Africains de faire moins d’enfants… s’ils veulent se développer

« Nous restons déterminés à fournir des services de connectivité internationale et sous-régionale qui facilitent la digitalisation et le développement économique de toute la sous-région. Grâce aux investissements en Côte d’Ivoire, MainOne contribuera à la croissance de l’économie locale en offrant aux fournisseurs d’accès Internet et aux entreprises de services de télécommunications, des solutions de connectivité de classe mondiale avec une expertise reconnue dans la construction et la gestion des Datacenters. », promet le directeur exécutif régional de MainOne, Kazeem Oladepo.

Le câble sous-marin de son entreprise a été le premier câble sous-marin privé à offrir une capacité de haut débit en libre accès en Afrique de l’Ouest depuis 2010, amorçant ainsi l’explosion de l’accès Internet observée dans la région. Le Système de MainOne connecte les côtes de l’Afrique de l’Ouest grâce à des stations d’atterrissement entièrement opérationnelles de Seixal au Portugal en passant par Accra au Ghana et Lagos au Nigeria.

LIRE AUSSI: L’ONU inquiète pour 2020 en Côte d’Ivoire: après Ouattara, Ibn Chambas chez Bédié

L’extension du réseau s’est faite par la construction de nouvelles stations à Dakar au Sénégal et à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire. Des unités de branchement sont prévues pour les futures extensions au Maroc et à Tenerife.

« La présence de MainOne en Côte d’Ivoire devrait également attirer des opérateurs globaux à la recherche de points d’interconnexion avec les réseaux nationaux et sous-régionaux en vue d’améliorer l’expérience client des consommateurs des services Internet en Côte d’Ivoire », a souligné M.  Oladepo.

LIRE AUSSI: Comment Mamadou Koulibaly a cherché à se rapprocher d’Alassane Ouattara, avant de rejoindre Gbagbo

Ce câble sous-marin  est le premier câble privé construit en Afrique de l’Ouest couvrant 7000 Km avec une capacité extensible à 10 Tbps pour relier l’Afrique de l’Ouest à l’Europe via un atterrissement au Portugal et disposant de plusieurs liaisons vers Londres, Paris et Amsterdam et des extensions prévues pour le Maroc et à Ténériffe.

Personnalités liées avec l’article