N’Goran la Loi : Voici ce qui a tué l’époux d’Allah Thérèse

Allah Thérèse, en compagnie de N'Goran la Loi
Allah Thérèse, en compagnie de N'Goran la Loi

Le célèbre accordéoniste N’goran La loi, époux de l’artiste traditionnelle Allah Théresse n’est plus. Il est décédé le dimanche 20 mai 2018 à à 10 km de vers 8 h. Son corps est à la morgue de ladite ville. Mort N’Goran la Loi.

La nouvelle du décès de son époux a littéralement ébranlé , étreinte par la douleur occasionnée par la disparition de cet être cher. Selon son manager résident, cité par des confrères,

« Il n’a rien eu. Je dirai que c’est une mort naturelle. Il a pris de l’âge. Sinon la veille, il n’était pas souffrant. D’ailleurs, il a bien causé le samedi soir avant qu’il n’aille au lit » a-t-il confié.

Le défunt, avec son épouse Allah Thérèse, a connu la gloire et la célébrité. Le couple, avec son titre « Fondi » (La paix en langue baoulé), a bercé la jeunesse d’après les indépendances dont de nombreux sont des hauts cadres et dirigeants politiques actuels. Avec cette disparition, le monde artistique ivoirien perd un sage, un modèle de sobriété rempli d’expériences.

Le programme des obsèques sera fixé cette semaine, de source proche du couple. Condoléances au milieu artistique ivoire et à la famille biologique du défunt.

A lire aussi :

Nayanka Bell parle : « On me condamne à payer 160 millions à des voleurs »

Personnalités liées avec l’article