Mouvement « Pas à pas vers notre destin » de Désiré N’Zi Assamoi : Tout ce qu’il faut savoir

Secrétaire exécutif du PDCI, Désiré N’Zi Assamoi a lancé « Pas à pas vers notre destin », son mouvement le lundi 17 septembre 2018, à Abidjan. Il explique qu’il souhaite régler les problèmes du PDCI en interne. Ci-dessous son échange avec la presse, après le lancement de son mouvement.

Peut-on dire qu’au PDCI, il y a un camp qui roule pour Felix Houphouët-Boigny et un autre pour Henri Konan Bédié?

Nous ne faisons pas de clivage au PDCI-RDA un problème, nous disons que la contradiction a toujours existé au PDCI-RDA. On ne peut pas opposer Houphouët-Boigny et Bédié. Il ne peut y avoir deux camps. Bédié est président du PDCI-RDA par la volonté d’Houphouët-Boigny. On peut ne pas faire Houphouët et ne pas faire Bédié. Il ne peut y avoir de camp opposé Houphouët Bédié. Houphouët, c’est Bédié, Bédié, c’est la suite d’Houphouët. Et le tout fait le PDCI-RDA.

« Pas à Pas » est-il un mouvement du milieu, êtes-vous un mouvement du centriste ?

Si le fait de rassembler toutes les idées au sein de la même famille, c’est être centriste oui pourquoi pas ? Dans une famille, des gens font des histoires, le chef de famille fait asseoir les enfants et essaie de trouver le juste milieu pour pouvoir rassembler. Nous, nous sommes à la disposition du parti pour pouvoir arriver à cette fin. Et je suis sûr qu’énormément de personnes attendent et épousent notre vision qui est de s’asseoir et de régler nos problèmes en interne.

Etes-vous oui ou non favorable au parti unifié RHDP ? Etes-vous favorable à ce que le PDCI-RDA envisage d’autres alliances en dehors du RHDP ?

Nzi Assamoi et des membres fondateurs du mouvement « Pas à pas vers notre destin »

Peut-on demander au PDCI-RDA s’il est favorable à une alliance ? Le PDCI-RDA est le parti qui est favorable à toutes les alliances. Je voudrais vous rappeler l’appel du Président Houphouët-Boigny au stade Géo André, c’était la première alliance en Côte d’Ivoire et c’est avec tous les fils de la Côte d’Ivoire. Le PDCI-RDA est un parti démocratique, un parti qui n’est pas fermé.

Quand tu es un mouvement au sein du PDCI-RDA, la position du PDCI-RDA est celle que tu défends. Tu fais des propositions. Quand le PDCI-RDA décide, C’est dans cela que tu marches. Si tu n’y marches pas, c’est que tu n’es pas PDCI-RDA.

Dans vos objectifs, il est inscrit que vous voulez créer une dynamique positive autour des candidats PDCI incompris ayant opté pour étiquette « RHDP » aux élections municipales et régionales, comment comptez-vous y prendre ?

Concernant la question des personnes qui sont allées en RHDP et celles qui sont allées en indépendant, la question est déjà réglée. Si certains, pour des raisons ou d’autres, sont allés ailleurs, nous ce que nous leur demandons, c’est de revenir à la maison, nous leur disons venez, on va se rassembler. Nous les appelons au rassemblement autour du PDCI-RDA. Sans dynamique positive, nous ne pouvons pas réussir.

A lire aussi : Candidature de Bédié en 2020 : Billon bégaie sur TV5

Nous ne pouvons pas rejeter ces personnes-là. Ce n’est pas comme ça qu’on crée le rassemblement. Au lieu de laisser partir, nous souhaitons qu’on puisse accepter nos divergences autour de l’intérêt du parti. On ne peut pas être le parti qui a bâti la Côte d’Ivoire moderne et ne pas se comprendre. Nous sommes très libéraux au niveau des idées. Mais portés sur le respect des choses. Tout mouvement est bien venu au PDCI mais on n’accepte pas de courant.

N’zi Assamoua Désiré, vous êtes membre du Secrétariat exécutif du PDCI. Dans vos propos, vous parlez de rassemblement. Est-ce à dire que votre message n’a pas pu passer au sein du Secrétariat exécutif du PDCI que vous lanciez ce mouvement ?   

Si c’était le cas, je suis un bon perdant. C’est-à-dire que si mon message n’a pas pu passer au Secrétariat exécutif, ma conviction est tellement forte mais je reste au PDCI. Mais je vous dis que ça n’a pas fait objet de débat au Secrétariat exécutif. J’étais en vacances quand ces événements sont passés et il n’y a pas eu de débat sur la question mais déjà on voyait les choses se passer. Cela ne date pas d’aujourd’hui, cela date de plusieurs mois. Et on aurait déjà pu anticiper sur certaines choses.

Le Secrétariat exécutif, quand on finit de débattre, la règle, on se tait et on va à l’exécution. Que tu aies eu raison ou pas, que tes idées soient passées ou pas, il ne s’agit pas de sortir du Secrétariat exécutif et aller amplifier les débats. Non, ce n’est pas mon rôle. Moi je suis financier, chez nous on dit l’argent n’aime pas le bruit. Moi ce n’est pas parce qu’il y a eu une déception quelque part qu’on a accepté de créer ce mouvement.

Vous voulez rassembler les Ivoiriens. Allez-vous seulement rassembler au sein du PDCI ou l’ensemble des Houphouétistes?

Nous sommes un mouvement PDCI et notre rassemblement ne peut pas être ailleurs qu’au PDCI.

Propos recueillis par Elvire Ahonon

Logos RHDP unifié, « Sur les traces d’Houphouët » et Concorde : Tout sur l’opération « anéantissement du logo du PDCI »

Personnalités liées avec l’article