Philippe Mangou depuis l’Allemagne: « nous avons ramené notre pays en arrière de près de 50 ans… »

, ambassadeur de la Côte d’Ivoire en a rencontré le samedi 16 novembre 2019 ses compatriotes à .

Philippe Mangou, ancien chef d’Etat-major de , aujourd’hui ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Allemagne a rencontré les Ivoiriens d’Allemagne le samedi 16 novembre 2019. Au menu de cette rencontre l’actualité politique en Côte d’Ivoire, la Paix et la réconciliation.

« Beaucoup ne me connaissent pas ou me connaissent par voie de presse. C’est bien moi le Général Philippe Mangou, pendant la crise, j’étais celui qui a commandé les opérations sur le terrain des combats…Nous avons eu des choses qui n’étaient pas bonnes, des choses atroces, où nous même, de par notre faute, nous avons ramené notre pays en arrière de près de 50 ans…Ce que nous avons retenu de cette crise ne sont pas de bons souvenirs… Nous-mêmes militaires, nous ne sommes pas prêts à mener une quelconque guerre, nous ne sommes plus prêts à susciter une crise. C’est pourquoi, me trouvant devant vous, je voudrais tout d’abord vous demander d’être unis, de taire vos querelles, d’être réconciliés, de pratiquer et cultiver la cohésion, la paix » a déclaré Philippe Mangou aux Ivoiriens d’Allemagne.

LIRE AUSSI: Doumbia Major: « Bédié est un danger pour la paix en Côte d’Ivoire »

Avant de poursuivre: « A l’issue de la crise, le Président m’a fait un grand honneur de me permettre de vivre ma première expérience en diplomatie. J’ai trouvé cette expérience heureuse, puisque j’ai passé sept ans au Gabon. Une autre expérience s’offre à moi, cette fois en Europe, en m’affectant en Allemagne…Dans ma lettre de mission, le Président de la République m’a demandé de travailler au renforcement des relations qui existent entre la Côte d’Ivoire et l’Allemagne, de protéger nos compatriotes, d’être avec vous, de partager vos moments de joie et de peine… »

LIRE AUSSI: Procès Blé Goudé à Abidjan: les précisions de Sidi Touré suite aux poursuites engagées

« Je ne peux m’atteler à cette mission qu’en vous approchant pour mieux vous connaitre. J’arrive dans un grand pays et je vais à la rencontre de mes frères et sœurs. C’est le sens de cette rencontre que j’ai voulue et facilitée par le président de la Faira » a conclure l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Allemagne.

Personnalités liées avec l’article