Présidentielle 2020 : Le Forum national PDCI lance une caravane de recensement

Koné Issa
Koné Issa

Le mouvement de soutien au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) dénommé -RDA a organisé une journée de sensibilisation des militants. Objectif emmener les militants à se faire recenser en vue de prendre leur cartes d’adhérents au parti septuagénaire ce vendredi 16 novembre 2018, à la la maison du PDCI à Cocody.

Plusieurs délégations venues des régions du Gbêké, de l’Agnéby Tiassa, des grands ponts… étaient présentes à cette rencontre d’une importance au plus haut niveau. Devant une foule de sympathisants acquis à sa cause, le président du Forum national PDCI, , a tenu à remercier les présidents régionaux des communes des grands ponts, de l’Agnéby Tiassa, du Gôh qui sont venus et qui étaient présents dans la salle. « Merci d’avoir pris de votre temps précieux, pour venir écouter la parole du PDCI-RDA, pour venir vous mettre en ordre de bataille pour ce grand parti », a-t-il dit en substance.

A lire aussi : Joël N’Guessan : « Il est illusoire de penser que des avocats d’origine française payés par le PDCI puissent influencer nos magistrats »

Par ailleurs, il a chargé secrétaire exécutif chargé des ONG et des Syndicats de dire à Maurice Kakou Guikahué que désormais le Forum est revenu. Ne voulant pas rester en marge des élections de 2020, le mouvement veut peser lourd dans les débats. C’est en cela que le président demande à tous les responsables de venir et de s’approprier l’outil, le PDCI-RDA.Aussi a-t-il ajouté : « Nous avons demandé à tous nos membres de venir prendre leurs cartes PDCI-RDA. Je voudrais solennellement vous demander de venir vous identifier en prenant vos cartes d’adhérent ».

Sensibilisation de recensement organisée par le Forum national PDCI-RDA
Sensibilisation de recensement organisée par le

Parrain de la cérémonie, , membre du grand conseil régional du mouvement a été direct avec l’assemblée : « Si vous êtes dans cette salle, c’est que vous avez accepté le PDCI ». En outre, il a énuméré des faits qui font que le parti du premier président de la Côte la d’Ivoire est envié : « On nous envie parce que nous sommes PDCI, parce que nous sommes grands, parce que nous sommes solides, parce que demain sera meilleur pour nous. Les gens pensaient nous abattre mais nous repoussons, l’heure a sonné », s’est-il justifié.

Enfin, il a exhorté les militants du PDCI à ne plus avoir avoir honte. Mais, de passer le message dans les quartiers, les hameaux, relayer l’information de la caravane du recensement afin que chaque militant du PDCI ait sa carte de militant.

Prince Beganssou

Pétition au PDCI : Jean-Marc Bédié s’est-il rebellé contre son oncle ?

 

Personnalités liées avec l’article