Régionales du 2 septembre 2023: Anne Ouloto met en garde ses adversaires, « Je ne lâcherais jamais ma région »

Anne Ouloto a fait de la consultation des forces vives locales, la marque de sa gouvernance participative et inclusive, tout au long de son mandat de 2018 à 2023.

Dans le cadre des actions de mobilisation pour la paix et le développement de la Région du Cavally (Ouest), la ministre Anne Ouloto a échangé ce lundi 22 mai 2023, au Palais de la culture d'Abidjan, avec les chefs coutumiers, des élus et des populations de la région.

« Je ne lâcherais jamais ma région en si beau chemin, nous ne lâcherons jamais notre région en si beau chemin. Non, parce que beaucoup reste à faire. Je demeure activement engagée pour nos nombreux jeunes encore en attente de leur tour et nos sœurs qui attendent notre soutien », a-t-elle lancé.

« Au nom de mes frères candidats en commune, pour la paix et le développement de nos communes et de notre région, je viens ce jour lancer un appel à tous, à vous qui aimez Guiglo, Blolequin, Tai et et qui y avez des intérêts, je vous invite à rejoindre l'équipe des bâtisseurs de paix et du développement de notre région », a déclaré Mme Anne Ouloto, sous des salves d'applaudissements.

LIRE AUSSI : Le PDCI dénonce la radiation de Gbagbo de la liste électorale: « cette situation doit être rétablie rapidement »

Selon Anne Ouloto, « la tâche reste immense ». Candidate pour le RHDP (pouvoir) aux élections régionales du 2 septembre 2023, elle a annoncé de grands projets structurants en vue de la transformation socio-économique et culturelle de la région du Cavally qui regroupe les villes de Guiglo, Blolequin, Tai et Toulepleu.

Elle a jugé son bilan durant ces quatre ans et demi de « positif », faisant observer qu'aujourd'hui « de nombreuses femmes exécutent leurs projets pendant que nos jeunes se sont détournés de la violence et progressivement entrent dans la vie active ».

La présidente du Conseil régional du Cavally a annoncé le bitumage des axes routiers au profit de la région, la réalisation d'infrastructures socio-éducatives et culturelles ainsi qu'un Forum des jeunes femmes du Cavally et la relance d'activités agricoles dont « le café nouvelle version », sans plus de détails.

LIRE AUSSI : Guikahué depuis Grand Lahou : « nous sommes déterminés à remporter la majorité des postes en jeu lors de ces élections »

« En réalité, vous n'avez plus de campagne à faire (…) la partie est déjà gagnée », a dit le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et du développement rural, Adjoumani Kobenan Kouassi, se disant confiant qu' « elle va gagner un coup KO ».

Adjoumani Kobenan a déclaré qu'« elle est une femme de valeur ». Pour lui, « c'est un honneur qu'on dise que la seule femme présidente de Conseil régional » défie plusieurs cadres de la région du Cavally, en affichant son hégémonie.

Militante très active au service de son parti, , est une femme leader reconnue pour son dynamisme, son pragmatisme. Le 13 décembre 2018, elle obtient l'onction populaire dans le Cavally et se fait élire présidente de la Région du Cavally (Ouest).

Membre du RDR (parti de ), Anne Ouloto devient membre fondateur du RHDP (pouvoir), puis coordonnateur régional du RHDP dans la Région du Cavally. Lors de l'élection présidentielle de 2020, elle est désignée directrice nationale de campagne associée de Alassane Ouattara.

LIRE AUSSI : Bédié appelle les militants du PDCI à s'unir autour des candidats officiels

Depuis 2021, elle a occupé les portefeuilles de ministre de la Salubrité urbaine (2011-2012) ; de ministre de la Solidarité, de la famille, de la femme et de l'enfant de (2012 -2016) ; ministre de la Salubrité urbaine et de l'assainissement de 2016 à 2017.

De janvier 2017 à janvier 2018, elle a été ministre de la Salubrité, de l'environnement et du développement durable, porte-parole adjointe du gouvernement. Puis, à nouveau ministre de l'Assainissement et de la salubrité, de janvier à mars 2021.

Bénéficiant de la confiance du chef de l'Etat, la ministre Anne Ouloto a été nommée en mars 2021 ministre de la Fonction publique, un poste qu'elle occupe depuis ce jour. Par ailleurs, elle est députée de la ville de Toulepleu depuis 2011.

LIRE AUSSI : Retrait du nom de Gbagbo de la liste électorale: Cissé Bacongo répond au PPA-CI

La rencontre a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement, notamment le ministre d'Etat, Kobenan Adjoumani, chargé de l'Agriculture et du développement rural ; le ministre de la Santé, ; le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l'Emploi des jeunes, Mamadou Touré.

La ministre de la Solidarité et de la lutte contre la. Pauvreté Belmonde Dogo Myss était également présente pour apporter son soutien à Mme Anne Désirée Ouloto. Tous ces membres du gouvernement sont attendus dans les prochains jours région pour des actions de développement.

Written by Mohammed Ouattara

Le PDCI dénonce la radiation de Gbagbo de la liste électorale: « cette situation doit être rétablie rapidement »

Revue de presse ivoirienne du 23 mai 2023: « Gbagbo retiré de la liste électorale : le PDCI dit non à la mascarade »