Revue de la presse: Bédié à la Une des journaux ivoiriens du 28 juin 2019

Les principales informations à la Une de journaux ivoiriens avec Bédié parus ce mercredi, la titrologie et la revue de la presse ivoirienne du 28 juin 2019.

FRATERNITE MATIN

Le Premier ministre ivoirien, , a présidé jeudi à Abidjan la cérémonie de remise du rapport de l’étude sur le secteur privé et le financement des PME en Côte d’Ivoire. Les données quantifiées et actualisées sur le secteur privé contenues dans ce rapport, constituent un véritable outil de prise de décision en faveur des PME, selon lui. Pour le secrétaire d’Etat en charge de la Promotion des petites et moyennes entreprises (PME), , l’étude permet de disposer de chiffres à jour sur le secteur privé. Elle relève les principaux obstacles au développement des PME, notamment le coût du financement, l’accès au financement et la méconnaissance des réformes et des mesures prises en faveur du secteur privé.

A LIRE AUSSI : Réforme de la CEI: les consultations bouclées sans le PDCI, la LIDER et l’EDS, pro-Gbagbo

L’INTER

L’Etat de Côte d’Ivoire a placé un fonds de garantie de 20 milliards de FCFA à la Banque nationale d’investissement (BNI) pour financer les jeunes entrepreneurs dans le pays, a annoncé jeudi à Abidjan, , le ministre ivoirien de la Promotion des jeunes et de l’Emploi des jeunes. Il a soutenu qu’il faut encourager l’entrepreneuriat des jeunes estimant que la Fonction publique ne peut pas absorber tous les jeunes en quête d’emploi. Passant en revue, les acquis et les perspectives de son département ministériel, M. Touré a promis l’égalité des chances et une totale transparence dans l’accompagnement des jeunes porteurs de projets.

A LIRE AUSSI : Mamadou Touré: « nous avons décidé d’étendre les stages de qualification des jeunes à un an »

SOIR INFO

Les actes de fraude enregistrés aux différentes sessions des examens à grand tirage constituent une préoccupation majeure pour le ministère de l’Education nationale. Cette situation est favorisée par le mauvais usage des outils de communication, notamment le téléphone portable et autres supports numériques. Quatre enseignants ont été condamnés à 12 mois d’emprisonnement ferme mercredi à Abengourou, dans l’est du pays, et d’autres enseignants mais aussi des candidats et tiers sont poursuivis en justice suite à des cas de fraude découverts lors de la session 2019 du Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Les fraudeurs ont été interpellés à Gagnoa (centre-ouest), Divo (sud), Guitry (sud), Bouaflé (centre-ouest), Bonon (centre-ouest) et Zuénoula (centre-ouest).

Bédié à la Une de la revue de la presse du 28 juin 2019